F1 - Une fois la crise passée, la F1 pourrait accueillir de nouvelles équipes
in

Une fois la crise passée, la F1 pourrait accueillir de nouvelles équipes

Le manager sportif de la F1, Ross Brawn, n’écarte pas l’idée d’accueillir une équipe supplémentaire sur la grille, bien que pour le moment cela n’est pas une priorité.

Pour Brawn, la F1 doit d’abord et avant tout retrouver une certaine stabilité après une crise sanitaire, mais aussi économique, qui n’a pas épargné la catégorie reine du sport automobile.

Une fois ce cap difficile passé et l’introduction des nouvelles règles en 2022 exécutée, le manager sportif de la F1 n’écarte pas l’idée d’étudier de potentielles offres pour accueillir une ou plusieurs nouvelles équipes sur la grille.

“Nous avons besoin d’une période de stabilité après cette pandémie mondiale et nous voulons également nous assurer que les nouvelles règles s’installent à partir de 2022.” explique Ross Brawn dans un entretien accordé à l’agence de presse russe TASS.

“Nous avons une grande grille avec dix équipes passionnantes et il n’est pas essentiel d’augmenter ce nombre.”

“Cependant, le nouveau climat économique au sein de la Formule 1, les plafonds budgétaires et des revenus plus équitablement distribués rendent un investissement dans une équipe de Formule 1 beaucoup plus attrayant.”

“S’il y avait un intérêt d’une équipe russe, ou de toute autre [nationalité], et que nous pensions durable, nous serions totalement ouverts d’explorer l’opportunité.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

1 commentaire

F1 - Malgré une confortable avance pour Mercedes au championnat, Toto Wolff veut rester prudent

Malgré une confortable avance pour Mercedes au championnat, Toto Wolff veut rester prudent

F1 - Un moteur Mercedes V10 de F1 vendu à un prix attractif

Un moteur Mercedes V10 de F1 vendu à un prix attractif