Grille inversée en F1 : les pilotes toujours contre l’idée

25 septembre 2020
1
grille-départ-f1-inversée-2021

Alors que la F1 souhaite toujours étudier le système de grille inversée pour une éventuelle introduction à partir de la saison 2021, une grande majorité des pilotes n’en veulent pas.

Ce jeudi à Sotchi, les pilotes ont été interrogés au sujet de ces grilles inversées que la F1 aimerait introduire dès l’an prochain, et sans surprise, une très grande majorité n’en veut pas, notamment parce qu’ils pensent que ce serait « trop artificiel ».

« Je n’aime pas cette idée. » a déclaré Max Verstappen. « C’est artificiel. En F1, la voiture la plus rapide doit être devant. »

« Introduire une grille inversée, ce serait de la manipulation. La Formule 1, c’est de la performance pure et c’est pour cela que tout le monde travaille. »

« Je ne suis pas un grand fan de cette idée. » a ajouté le Français Pierre Gasly. « Le plus important aujourd’hui est de faire en sorte que les voitures soient plus proches les unes des autres en termes de performance. »

« Actuellement, c’est très serré dans le peloton, mais on ne peut pas s’approcher des Mercedes ou des Red Bull. »

« Ce serait artificiel. » estime Lance Stroll pour sa part. « Le samedi est la journée la plus excitante pour les pilotes et les fans, le problème vient principalement de la différence de niveau entre les équipes, et le principal objectif est de changer ça. »

Pour le pilote Renault, Daniel Ricciardo: « Cela pourrait désacraliser la valeur d’une victoire en F1. »

« Si vous êtes devant, c’est parce que vous le méritez et parce que vous faites mieux que les autres. » insiste le pilote McLaren Lando Norris.

Carlos Sainz pour sa part aimerait voir ce que cela donne par simple curiosité : « Je suis indécis sur ce sujet et je me demande ce qui pourrait arriver. » explique le pilote McLaren.

« Je suis curieux de savoir si cela pourrait pimenter les courses. Mais Monza [victoire de Gasly] a prouvé que la F1 pouvait créer du spectacle, car c’est serré dans le peloton. »

« Je pense que nous n’avons pas besoin des grilles inversées, nous avons juste besoin de rapprocher tout le monde comme c’est déjà le cas en milieu de peloton. »

« J’espère juste que ce sera le cas en 2022 [avec l’arrivée des nouvelles règles], mais pourquoi ne pas essayer une fois la grille inversée ? »

Rares sont ceux comme George Russell qui ont changé d’avis et qui aimeraient finalement pouvoir au moins essayer : « Mon opinion est toujours très mitigée, je sais qu’ils veulent le faire mais je ne sais pas dans quel contexte. » a explique le pilote Williams.

« Je ne sais pas si ce serait une course de qualification ou bien une vraie course. Mon avis serait légèrement différent pour une course qualificative, plutôt que dans le cas d’une course où des points seraient en jeu. Je pense que c’était le projet de départ. »

« De toute façon, je pense toujours que Mercedes gagnerait. Ce serait juste intéressant de voir en milieu de grille, parce que le rythme entre toutes ces voitures est tellement proche. »

« Nous pourrions peut-être retrouver les gars qui sont un peu en retrait en termes de rythme dans les points […] »

« Je suis heureux d’essayer des choses, il faut essayer des choses. On apprend, ça pourrait être excitant, tout comme cela pourrait être une blague, mais on pourrait au moins essayer une fois. »

1 Comment

  1. Il suffit de volontairement planter ses essais pour partir en pôle.
    Qui ? A Monaco chercherait à être le plus rapide aux essais pour finalement partir en fond de grille ?

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.