Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

News F1

Haas se défend de ne pas avoir respecté les sanctions contre la Russie

Il y a quelques jours, le média PBS a publié un article dans lequel il accusait la société Haas d’avoir violé les sanctions et fait des affaires avec l’industrie russe de l’armement.

Haas F1

L’équipe américaine Haas a tenu à se défendre des allégations publiées cette semaine par le journal PBS qui a affirmé dans un article que la société Haas – propriétaire de l’écurie de Formule 1 du même nom – aurait fournie des machines outils et des pièces à la Russie en violation des réglementations américaines et des sanctions infligées à la Russie à la suite de l’invasion de l’Ukraine.

Ce jeudi à la veille du Grand Prix d’Arabie Saoudite, l’écurie Haas a publié un communiqué de presse dans lequel elle qualifie cette information de “fausse”, assurant que depuis le 3 mars 2022, soit quelques jours après l’invasion de l’Ukraine par la Russie, Haas Automation a mis fin à sa relation avec le seul distributeur indépendant existant en Russie, Abamet Management.

“Le mardi 14 mars, PBS a publié un article alléguant que notre partenaire d’équipe, Haas Automation, avait directement fourni des machines et des pièces à la Russie en violation des réglementations américaines sur le contrôle des exportations et les sanctions.

“Selon la déclaration de la société Haas Automation – cette histoire est tout simplement fausse, à la fois dans son impression générale et dans bon nombre de ses déclarations particulières.” peut-on lire dans un communiqué de l’écurie.

“Haas Automation est et a toujours été en pleine conformité avec le contrôle des exportations du gouvernement américain. Aucune machine n’a été expédiée de l’usine Haas Automation vers la Russie depuis le 3 mars 2022.”

“Les 18 machines référencées dans l’article [de PBS] ont quitté l’usine Haas Automation avant l’invasion russe de l’Ukraine. Haas Automation a volontairement choisi de mettre fin à sa relation avec le distributeur russe, ce qui n’a jamais été requis par les sanctions américaines. Haas Automation soutient totalement l’Ukraine et son peuple dans leur défense contre la Russie.”

“Le 3 mars 2022, peu de temps après l’invasion russe de l’Ukraine, Haas Automation a mis fin, dans son intégralité, à sa relation avec son seul distributeur indépendant existant pour la Russie et la Biélorussie, Abamet Management.”

“Depuis cette date, Haas n’a vendu ni expédié aucune machine, pièce ou logiciel à Abamet ou à quiconque en Russie. Ce fait crucial a été précisé au journaliste de PBS avant que l’article ne soit publié.”

“Haas Automation fabrique des machines depuis plus de 30 ans et plus de 200 000 machines Haas sont actuellement utilisées dans le monde.”

“Tout au long de cette période, Haas a strictement respecté toutes les réglementations américaines en matière de contrôle et de sanctions à l’exportation, et est un partisan encore plus fort des objectifs de la politique américaine auxquels bon nombre de ces réglementations sont destinées.”

Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1. 2015-2023 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.