F1 - Hamilton n'est pas très à l'aise de courir en Arabie Saoudite
in

Hamilton n’est pas très à l’aise de courir en Arabie Saoudite

Lewis Hamilton admet qu’il n’est pas tout à fait à l’aise de courir en Arabie saoudite ce week-end en raison des problèmes de droits de l’homme qui ont été récemment mis à l’honneur par la communauté internationale.

La Formule 1 se rend ce week-end en Arabie saoudite pour la première fois de son histoire après que le pays du Golfe a conclu un accord à long terme avec la catégorie reine du sport automobile. Lewis Hamilton, qui s’est souvent exprimé en faveur de la communauté noire et LGBTQ+, affirme que le sport a le devoir de sensibiliser aux problèmes des droits de l’homme dans certains pays avec lesquels il traite, notamment l’Arabie Saoudite dans ce cas précis.

« Comme je l’ai dit lors de la dernière course [au Qatar], j’ai estimé que le sport et nous avons le devoir d’essayer d’aider à sensibiliser à certains problèmes que nous avons vus, en particulier les droits de l’homme dans ces pays où nous allons. » a déclaré ce jeudi en conférence de presse Lewis Hamilton.

« Avec le plus grand respect pour tous ceux qui sont ici, jusqu’à présent, j’ai été chaleureusement accueilli par tout le monde. Mais je ne peux pas prétendre n’avoir jamais été informé ou avoir la compréhension la plus profonde de quelqu’un qui a grandi dans la communauté ici qui est fortement affecté par certaines règles et le régime. Est-ce que je me sens à l’aise ici ? Je ne dirais pas que oui. Mais ce n’est pas mon choix d’être ici, le sport a fait le choix d’être ici. Que ce soit bien ou mal, pendant que nous sommes ici, je pense qu’il est important que nous essayions de sensibiliser. »

Ce week-end, le septuple champion du monde portera de nouveau le casque arc-en-ciel qu’il portait déjà lors de la dernière course au Qatar afin de sensibiliser sur la communauté LGBTQ+, le Britannique n’ayant pas mâché ses mots pour décrire des lois « terrifiantes » en Arabie Saoudite à l’encontre de la communauté.

« Si quelqu’un veut prendre le temps de lire quelle est la loi pour la communauté LGBTQ+, c’est assez terrifiant. Il y a vraiment des changements à faire. » a déclaré Hamilton.

« Ces changements, par exemple, les droits des femmes de pouvoir conduire en 2018, sont la façon dont elles sont contrôlées. Sont-elles vraiment en vigueur ? Pourquoi certaines femmes sont-elles encore en prison pour avoir conduit il y a de nombreuses années ? Il y a beaucoup de changements qui doivent se produire et je pense que notre sport doit en faire plus. Ce que je crois vraiment, c’est que tout le monde devrait avoir des droits humains, la liberté d’expression, la liberté de mouvement, et il y a des endroits où cela n’est pas autorisé. »

Hamilton n’a pas été le seul pilote à élever sa voix contre les problèmes de droits de l’homme puisque le quadruple champion du monde Sebastian Vettel a lui aussi défendu la cause des femmes en organisant ce jeudi une course de karting réservée aux femmes.

« De toute évidence, il y a eu beaucoup de discussions et de réflexions avant la course ici, c’est la première fois que nous courons en Arabie saoudite. » a déclaré Vettel en conférence de presse à Djeddah.

« Je pensais à ce que je pouvais faire ; nous avons tellement d’attention ou de concentration sur des exemples négatifs en ce qui concerne les lacunes de certains pays en ce qui concerne peut-être les droits de l’homme et d’autres choses. J’essaie vraiment de penser aux points positifs, alors j’ai organisé mon propre événement de karting aujourd’hui. Nous avions, je pense, un groupe de sept à huit filles sur la piste, et j’ai mis en place un bel événement rien que pour elles. J’ai essayé de transmettre certaines de mes expériences dans la vie et sur la piste pour faire quelque chose ensemble pour développer leur confiance. »

« En Arabie saoudite, les femmes ne sont autorisées à conduire une voiture que depuis 2017, donc certaines d’entre elles avaient un permis et d’autres pas. Certaines d’entre elles étaient de grandes passionnées de F1, d’autres n’y connaissaient rien à la F1 ou la course avant aujourd’hui, donc c’était un bon mélange de femmes d’horizons différents et un grand événement, tout le monde était extrêmement heureux et j’ai été extrêmement inspiré par leurs histoires et contexte, leur positivité au sujet du changement dans le pays. »

« C’est vrai si nous regardons du point de vue occidental ou européen, il y a encore beaucoup de choses qui devraient être améliorées et doivent être corrigées, mais il est également vrai que certaines choses changent et pour ces personnes, cela fait une énorme différence. En fin de compte, il est très difficile pour nous de venir dans un pays où nous ne passons peut-être que quelques jours et d’essayer d’être un juge parfait en ne connaissant pas exactement le contexte et les gens. De cette façon pour moi, il était important de connaître certaines de ces femmes et ce fut une journée très inspirante et une excellente façon de démarrer le week-end, et c’est l’essentiel, se concentrer sur le positif. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

5 commentaires

  1. ALEK , TU AS PARFAITEMENT RAISON Hamilton devrais vivre en ARABIE Saoudite ou ils decapite en public , a tension lewis, le cinema de lewis

  2. J’ai pas d’atome crochus pour Lewis si ce n’est ses talents indéniables de pilote,par contre ce qu’il déclare avec prudence n’en est pas moins dit et en cela je l’approuve à 100%, Macron y est actuellement aussi et n’en diras pas plus,plutôt moins d’ailleurs !

  3. Les autorités locaux apprécieront les remarques de Hamilton, pas en position de force au championnat ne l’oublions pas.Tout peut arriver et si victoire il y a, Lewis recevra sa coupe des mains de ceux qu’il a critiqués,des membres d’un pays puissant,riche de sa culture, de son sous-sol et en quête de reconnaissance, ayant tout à gagner que les courses se déroulent sans anicroche. Cette construction de la piste de Djeddah est un record ! La diva gagnera !

  4. @Alek
    Tu as cru qu ils allaient donner le titre à la petite princesse de la pleurniche Max !
    Il va tellement se prendre des fessées d ici abu dhabi que ses petites fansouzes iront pleurer avec lui. 😂😂

  5. Si Hamilton était vraiment en accord avec ses revendications il ne courrait pas au GP d’Arabie, mais bon on avait compris que c’était du théâtre tout son cinéma.
    La diva de Mercedes sera au Rdv.

F1 - Vettel a organisé une course de karting réservée aux femmes en Arabie Saoudite

Vettel a organisé une course de karting réservée aux femmes en Arabie Saoudite

F1 - Le circuit de Djeddah reçoit le Grade 1 de la FIA

Le circuit de Djeddah reçoit le Grade 1 de la FIA