lewis hamilton mercedes

Hamilton s’offre la dernière de l’année

Le pilote Mercedes Lewis Hamilton a remporté la dernière course de la saison 2019 ce dimanche à Abou Dhabi.

Pour cette ultime manche de l’année, le Britannique n’a jamais été inquiété par ses concurrents en ayant pris le départ depuis la pole position sur la grille.

Derrière, Max Verstappen, Charles Leclerc, Valtteri Bottas, Sebastian Vettel, Alex Albon, Lando Norris, Sergio Perez, Daniil Kvyat et Carlos Sainz complètent le top dix à l’arrivée du Grand Prix d’Abou Dhabi.

Lewis Hamilton remporte donc la dernière course de l’année et est officiellement déclaré champion du monde 2019 de Formule 1 avec 413 points marqués après les 21 Grands Prix qui ont composé cette campagne 2019.

Au championnat du monde, Hamilton devance son coéquipier Valtteri Bottas et le pilote Red Bull Max Verstappen.

Du côté du championnat constructeurs, c’est l’équipe Mercedes qui décroche le titre mondial avec plus de 700 points marqués depuis le début de l’année. L’équipe du constructeur allemand devance la Scuderia Ferrari et l’équipe Red Bull Racing.

Résumé du GP d’Abou Dhabi

Pierre Gasly perd son aileron au premier virage

Dès le départ de la course, le Français Pierre Gasly a eu un accrochage avec la Racing Point de Lance Stroll, ce qui a causé la perte de l’aileron avant de sa Toro Rosso.

Le Français est donc repassé par son garage à la fin du premier tour pour recevoir un aileron neuf, ainsi que quatre pneus neufs durs. Il ressortira des stands à la dernière position.

Image

Double arrêt pour Ferrari

La Scuderia Ferrari a effectué deux fois un double arrêt au stand ce dimanche à Abou Dhabi. Lors du premier passage, c’est la monoplace de Charles Leclerc qui s’est arrêtée en premier, tandis que celle de Sebastian Vettel est arrivée dans la foulée.

Malheureusement pour le quadruple champion du monde, son arrêt s’est mal passé. Les deux pistolets côté gauche n’ont pas réussi à serrer les roues de la Ferrari, ce qui a fait perdre plus de six secondes à l’Allemand. Il ressortira des stands cinquième.

Image

Le DRS activé au 18° tour

Le sytème DRS n’a pas pu être activé durant les 17 premiers tours de course en raison d’un problème technique. La FIA a finalement réussi à régler ce problème au 18° tour, ce qui a permis à tous les pilotes de l’utiliser jusqu’à la fin du Grand Prix.

Image

Contact entre Kubica et Giovinazzi

Antonio Giovinazzi a percuté la Williams de Robert Kubica, alors que le Polonais venait de le doubler dans la seconde zone de DRS du circuit. Pas de pénalité pour l’Italien, mais les deux monoplaces ont souffert.

Image

Verstappen se plaint de son moteur ?!

Max Verstappen s’est plaint d’un manque de puissance moteur au cours du Grand Prix d’Abou Dhabi. le pilote Red Bull a procédé à plusieurs réglages sur son volant pour essayer de régler le problème tout au long de la course.

Malgré ses problèmes moteur, Verstappen a tout de même réussi à doubler à la régulière la Ferrari de Charles Leclerc pour s’emparer de la seconde position.

Quelques tours plus tard, Max Verstappen s’est amusé à la radio de constater que les deux pilotes Ferrari effectuaient un second arrêt au stand ce dimanche…

Image

La Ferrari de Leclerc sous investigation

Nous vous le rapportions avant le départ du Grand Prix, la Ferrari de Charles Leclerc a été placée sous investigation pour « une différence significative entre la déclaration de l’équipe et la quantité de carburant à l’intérieur de la voiture ». 

Le pilote Ferrari pourrait donc recevoir une pénalité après la course en cas d’infraction à la réglementation technique.

Image

Tableau des temps

Image

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

La Ferrari de Charles Leclerc sous enquête avant le départ

GP d’Abou Dhabi : Les réactions du top trois