Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

Grand Prix de Grande-Bretagne

Michael Masi: « On juge l’incident pas les conséquences »

Le directeur de course de la FIA Michael Masi nous explique la différence entre incident et conséquence, une règle d’or des commissaires de piste depuis de nombreuses années

F1 - Michael Masi: "On juge l'incident pas les conséquences"
© Capture d'écran F1

Le Grand Prix de Grande Bretagne a été marqué par un effroyable accident dont Max Verstappen a été victime suite à l’accrochage avec Lewis Hamilton dans le virage rapide de Copse lors du premier tour de course, la roue avant gauche de la Mercedes du septuple  champion du monde est venue heurter la roue arrière droite de la Red Bull du leader du championnat, l’envoyant dans le mur de pneus à plus de 250km/h ce qui lui vaudra d’encaisser un choc de 51G.

Lewis Hamilton a écopé suite à cela d’une pénalité de 10 secondes et de deux points sur sa super licence, pénalité donnée assez rapidement afin d’éviter l’attente d’un jugement qui viendrait impacter les résultats après la course et éviter un classement provisoire pour quelques heures.

Même si chacun a son avis sur la culpabilité ou non de Lewis Hamilton, il revient dans les débats la violence du choc est les conséquences graves qu’aurait pu subir Max Verstappen qui est sorti de l’hôpital sans blessure majeure. Le directeur de course Michael Masi nous explique la position des commissaires de piste et comment un tel incident est analysé:

« En regardant l’incident, je suis d’accord avec les commissaires et la pénalité qu’ils ont appliquée », a déclaré Masi. « L’une des grandes règles des commissaires qui est et a été un pilier pendant de très nombreuses années est que vous ne devez pas tenir compte des conséquences d’un incident ».

« Donc, lorsqu’ils jugent les incidents, ils jugent l’incident lui-même, les faits de l’incident et non pas ce qui se passe après comme conséquence, et c’est quelque chose que les commissaires ont fait pendant de nombreuses années et que l’on conseille de continuer à faire. C’est ainsi que les commissaires jugent, car si vous commencez à prendre en compte les conséquences, il y a trop de variables par rapport à l’incident en lui-même. »

Les commissaires ont en effet estimé que Lewis Hamilton était le principal responsable de l’incident, en témoigne son dépassement sur Charles Leclerc en fin de course dans le même virage qui s’est passé sans encombre:

« Je ne sais pas si les commissaires ont exprimé un point de vue sur ce qu’il aurait dû faire mais je pense qu’après avoir examiné tout cela, ils ont estimé qu’il était le principal responsable de cet incident. »

« Comme ce qui s’est passé avec Charles [Leclerc] plus tard , il aurait pu rester plus près de la corde, et c’est ça qu’ils ont jugé. Je pense que la formulation était claire, conformément au règlement, il était « principalement à blâmer », pas « entièrement à blâmer ».

« Il aurait pu se placer plus loin dans la corde et cela aurait pu changer le résultat, mais nous ne saurons pas – nous devons juger l’incident lui-même. » conclut le directeur de course.

Enfin rappelons qu’il ne s’agit pas de la première passe d’arme dans ce virage dans l’ère moderne de la F1, Alexander Albon et Kimi Raikkonen s’y sont frôlés en 2020, Hamilton et Bottas ont donné des sueurs froide à Mercedes en 2019, Vettel avec sa Red Bull prendra le dessus sur la Ferrari de Alonso en 2014.

Ecrit par

Fan de Formule 1 depuis mon enfance, j'ai à cœur de partager l'actualité et vulgariser la technique afin de faire connaître ce sport au plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aimer

Grand Prix de Grande-Bretagne

Le patron de l'équipe Red Bull Christian Horner n'écarte pas l'idée de faire appel de la décision des commissaires de course du Grand Prix...

Saison 2022

Le Thaîlandais Alexander Albon - actuellement pilote de réserve chez Red Bull - sait que 2022 pourrait être sa dernière chance de revenir en...

Saison 2022

Au cas où Mercedes décidait de signer George Russell en 2022, l'équipe Williams assure avoir déjà "une longue liste" de pilotes disponibles

Grand Prix de Grande-Bretagne

Le directeur technique de l'équipe Mercedes est revenu en détail sur le contenu du fameux e-mail envoyé par Toto Wolff à la FIA pendant...

Saison 2021

Depuis cette saison, le septuple champion du monde Lewis Hamilton utilise un peu plus le simulateur de son équipe pour préparer ses week-ends de...

Grand Prix d'Italie

La Formule 1 a confirmé que la deuxième course sprint de la saison se disputerait au mois de septembre sur le tracé de Monza...

Grand Prix de Grande-Bretagne

La FIA continuera de rester totalement neutre dans ses décisions, même si les équipes exercent quelques pressions comme ce fut le cas dimanche dernier...

Saison 2022

On ne connait toujours pas la décision de Mercedes concernant l'avenir de Valtteri Bottas, mais le directeur de l'équipe du constructeur allemand indique qu'il...

Annonce

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1 - 2021 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.