F1 - Hartley a utilisé son expérience de l'endurance pour marquer un point en Allemagne
in

Hartley a utilisé son expérience de l’endurance pour marquer un point en Allemagne

Le pilote Toro Rosso Brendon Hartley a terminé le Grand Prix d’Allemagne dans les points ce dimanche, bénéficiant de la pénalité de dix secondes infligée à Carlos Sainz pour rentrer dans le top dix en fin de course.

Le pilote Néo-Zélandais a fait un pari risqué lorsque la pluie commençait à tomber sur le circuit d’Hockenheim en choisissant de rester en piste avec des pneus slicks, utilisant son expérience du championnat d’endurance pour remonter doucement mais surement dans le peloton.

« Je suis très content du résultat, j’ai perdu un peu de temps derrière une Williams au départ, mais j’ai eu aussi quelques batailles amusantes en piste. » déclare Hartley.

« Nous avions vraiment un bon rythme sur la gomme la plus dure, mais j’ai rencontré plus des difficultés en fin de course et j’ai dû passer en Ultra-Tendres. »

« Je suis déçu d’avoir perdu une position sur Romain Grosjean, mais il allait beaucoup plus vite que moi. Ensuite, j’ai fait le bon choix de rester en piste quand la pluie commençait à tomber, l’équipe et moi-même avons eu une grande discussion sur les conditions changeantes, et au final ça a payé. »

« J’ai aussi utilisé une partie de mon expérience du championnat d’endurance, je suis donc vraiment content de ma course et d’avoir ramené un point. »

Au championnat du monde des pilotes, Brendon Hartley est dix-neuvième avec deux points inscrits depuis le début de la saison, il devance le dernier du classement, le Russe Sergey Sirotkin, qui n’a toujours pas marqué le moindre point en 11 courses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

bulletin météo gp hongrie 2019

Programme et horaires du Grand Prix de Hongrie 2018

F1 - Toto Wolff : "Les consignes d'équipe sont une exception, pas une règle"

Toto Wolff : « Les consignes d’équipe sont une exception, pas une règle »