Hartley s’interroge sur le comportement de Gasly en course, le Français se défend

Selon Brendon Hartley, Pierre Gasly a refusé de le laisser passer ce dimanche au Grand Prix du Brésil, alors que son équipe lui avait intimé l’ordre de le faire.

Brendon Hartley a en effet expliqué après la course qu’il ne comprenait pas le comportement de Pierre Gasly en piste, qui ne lui a pas facilité la tâche au moment où il était plus rapide que lui et qu’il devait le doubler.

« J’étais en train de revenir très vite sur mon coéquipier et j’ai demandé [à l’équipe] ce qu’il allait se passer. » explique le pilote Toro Rosso.

« Il y a avait trois réponses différentes possibles : Soit on peut se battre l’un contre l’autre, soit on garde nos positions, soit il me laisse passer. »

« On m’a dit qu’il me laisserait passer, et je me défendais aussi de la voiture de derrière, donc je prenais soin de mes pneus. Je n’ai donc pas attaqué, car je m’attendais à pouvoir passer à quatre ou cinq reprises, ce qui ne s’est pas produit. »

« Le reste, je ne sais pas, mais au final, j’ai fait un dépassement proprement, mais entre-temps, j’ai détruit mes pneus. »

Pierre Gasly se défend

Pour sa part, Pierre Gasly estime qu’il n’a pas bloqué son coéquipier comme Hartley le prétend.

« J’ai dû le laisser passer à deux tours de l’arrivée parce que je manquais de carburant. » explique Pierre Gasly.

« Je n’avais plus de carburant, donc, il a fallu que j’assure dans les deux derniers tours de course. Je pense que si on est dans cette position, on doit se battre. De plus, il était en pneus Super-Tendres et les Médiums étaient en train de mourir. »

« Donc, je leur ai dit : ‘D’accord, s’il est plus rapide, il peut me dépasser’. Mais pour je ne sais quelle raison, il ne l’a pas fait pendant dix tours. »

« Nous étions ensuite dans une position critique avec le carburant et je l’ai laissé passer, cela aurait été différent si nous étions dans le top dix, mais là, il n’y avait aucun enjeu. »

Brendon Hartley a terminé le Grand Prix du Brésil à la onzième position, Pierre Gasly s’est classé treizième.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

Alain Prost : « Quitter Mercedes serait suicidaire pour Ocon »

Toto Wolff répond à Marko : « Je ne veux pas me rabaisser à son niveau »