course monaco verstappen

Helmut Marko ne comprend pas la pénalité de Verstappen

Helmut Marko estime que la pénalité de cinq secondes infligée à Max Verstappen au Grand Prix de Monaco pour avoir percuté la Mercedes de Valtteri Bottas dans la voie des stands n’était pas justifiée.

Au Grand Prix de Monaco, l’équipe Red Bull a relâché son pilote Max Verstappen juste devant la Mercedes de Valtteri Bottas lors de son seul et unique arrêt au stand ce dimanche.

Mais le pilote Red Bull a percuté la Mercedes du Finlandais dans la voie des stands, ce qui lui a valu une pénalité de cinq secondes et deux points sur sa super licence.

Au final, Verstappen a franchi la ligne d’arrivée en seconde position, mais a dû reculer de deux places après l’application de sa pénalité de temps.

Pour Helmut Marko, cette pénalité infligée à son pilote n’est tout simplement pas justifiée : « C’est une décision amère, parce que nous étions devant et Bottas était derrière. » affirme l’Autrichien.

« Je pense que Bottas aurait pu laisser la priorité. Ensuite, nous avons pris une pénalité de cinq secondes, et Hamilton a bloqué à l’avant, sachant que Max était de retour. »

En toute fin de course, Verstappen a tenté un dépassement audacieux sur la Mercedes de Lewis Hamilton à la sortie du tunnel, mais les deux hommes se sont touchés. Selon Marko, c’est de la faute de Lewis Hamilton.

« Il avait une chance et il l’a saisie juste après le tunnel. Mais lorsque le contact a eu lieu, je pense que Hamilton a tiré à gauche. S’il y avait eu une pénalité, je pense qu’elle aurait été pour Hamilton. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

daniel ricciardo monaco

Renault n’a pas fait un bon choix stratégique avec la voiture de Ricciardo à Monaco

flavio briatore

Briatore sur l’erreur de Ferrari à Monaco : « Tout le monde sait que la piste évolue »