helmut marko red bull racing

Helmut Marko surpris d’entendre parler de moteur deux-temps en F1

Helmut Marko s’est dit surpris d’apprendre que la F1 pourrait envisager de passer au moteur deux-temps à partir de 2025.

La semaine dernière, nous vous rapportions que le directeur technique de la F1, Pat Symonds, n’a pas écarté l’idée d’introduire le moteur deux-temps fonctionnant avec un éco-carburant en catégorie reine à partir de la saison 2025.

La proposition est censée rendre le sport plus vert que les séries de courses électriques, telles que la Formule E, tout en utilisant des moteurs à combustion interne – et avec un son amélioré.

Les moteurs hybrides actuels devraient être remplacés par une nouvelle spécification d’unité de puissance à partir de 2025 ou 2026, ce qui devrait jouer un rôle important dans le projet de la F1 de devenir neutre en carbone en 2030.

« Ils [les moteurs deux temps] sont beaucoup plus efficaces et ont également un meilleur son à l’échappement. De plus, beaucoup de problèmes avec les anciens deux temps ne sont désormais plus d’actualité. » expliquait Pat Symonds lors d’une conférence sur l’efficience énergétique la semaine dernière.

« L’injection directe, la charge de pression et les nouveaux systèmes d’allumage ont tous permis à de nouvelles formes de moteurs deux-temps d’être très efficaces et très respectueux en termes d’émissions. Je pense qu’il y a un bel avenir pour ces moteurs. »

« Il se pourrait que la prochaine unité de puissance que nous produirons soit la dernière à fonctionner avec des hydrocarbures liquides. Je pense qu’il y a de très fortes chances qu’il y ait encore un moteur à combustion interne mais peut-être qu’il fonctionnera à l’hydrogène. »

Helmut Marko surpris !

Interrogé sur le sujet, le consultant motorsport de Red Bull, Helmut Marko, admet qu’il n’avait encore eu écho de cette proposition et se dit surpris.

« Jusqu’à présent, cela ressemble plus à une plaisanterie, mais je vais me renseigner auprès de mes ingénieurs sur le sujet. » a déclaré Helmut Marko à Auto Bild.

« Nous devrions connaître la puissance que nous pourrions obtenir de ces moteurs, ainsi que leur efficacité. Peuvent-ils vraiment fonctionner avec des carburants alternatifs ? »

Précisons tout de même qu’il ne s’agit là que d’une simple réflexion de la part de Pat Symonds au cours d’une conférence tenue la semaine dernière en Angleterre. En aucun cas, l’introduction des moteurs deux-temps n’a encore été validé par la F1.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

lando norris

Lando Norris se dit « confiant » après avoir vu le travail effectué cet hiver à l’usine McLaren

Fernando Alonso Ferrari 2021

Fernando Alonso nie avoir discuté avec Ferrari pour 2021