F1 - Marko revient sur ses propos tenus dimanche à Djeddah
AUSTIN, TEXAS - OCTOBER 23: Red Bull Racing Team Consultant Dr Helmut Marko looks on in the garage during final practice ahead of the F1 Grand Prix of USA at Circuit of The Americas on October 23, 2021 in Austin, Texas. (Photo by Chris Graythen/Getty Images) // Getty Images /
in

Marko revient sur ses propos tenus dimanche à Djeddah

Le conseiller motorsport de l’équipe Red Bull, le Dr Helmut Marko, est revenu sur ses propos tenus aux médias après l’arrivée du Grand Prix d’Arabie Saoudite au sujet d’une éventuelle protestation de la part de son équipe concernant la pénalité reçue par Max Verstappen à la suite d’un contact en piste avec Lewis Hamilton.

Au Grand Prix d’Arabie Saoudite, Max Verstappen a été dans l’obligation de rendre sa position à Lewis Hamilton en course après avoir doublé la Mercedes du Britannique en dehors des limites de la piste un peu plus tôt. Le pilote Red Bull s’est exécuté, mais le Néerlandais a ralenti de façon inappropriée pour laisser passer son rival, qui n’a pas pu éviter d’aller percuter l’arrière de la RB16B. Pour cet incident, Max Verstappen a reçu une pénalité de dix secondes après l’arrivée de l’épreuve, ce qui n’a rien changé au classement final de la course (il a terminé deuxième).

Immédiatement après l’arrivée, Helmut Marko a indiqué aux médias qu’il détenait des preuves selon lesquelles Max Verstappen n’avait pas effectué de test de freinage devant la monoplace de son rival en course [comme l’avait suggéré Hamilton], l’Autrichien affirmant que les données de l’équipe pourraient le prouver : « Nous pouvons réfuter cette manœuvre dont s’est plaint Hamilton. Selon nos données, la pression sur la pédale de freins est toujours restée la même. Hamilton a simplement commis une erreur. » avait déclaré à chaud Helmut Marko dimanche soir après la course.

Les données, qui ont ensuite été évaluées par les commissaires de course en fonction de la télémétrie de la monoplace de Verstappen, ont cependant donné raison à Hamilton. Elles ont clairement démontré que le Néerlandais a illégalement freiné pour bloquer le Britannique qui roulait juste derrière lui.

Avec un peu de recul sur la situation donc, Helmut Marko est revenu sur ses propos tenus dimanche dernier et a présenté ses excuses pour avoir transmis aux médias de fausses informations au sujet de l’incident impliquant son pilote Max Verstappen et Lewis Hamilton : « Au moment de l’interview télévisée, j’ai transmis exactement les informations que j’avais précédemment reçues des ingénieurs. Ils n’avaient manifestement pas raison, alors je suis désolé. J’espère que le triste chapitre de l’Arabie Saoudite est maintenant clos. Dans tous les cas, nous regardons vers l’avenir. Nous voulons gagner à Abou Dhabi et ainsi remporter le titre. Nous ferons tout pour cela, mais nous ne prendrons aucune mesure injuste. En Arabie Saoudite, nous avions déjà le rythme pour suivre Hamilton. Le tracé à Abou Dhabi devrait être plus accommodant pour nous. » a déclaré le Dr Marko à F1Insider.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

4 commentaires

  1. Helmut Marko est appelé Doc le milieu car il possède un doctorat en droit.

    En outre il est un des seuls sportif au monde à cumuler un tel niveau d’étude et à avoir gagné une course de légende : les 24H du Mans sur Porsche.

  2. C’est passé, arrêtez de chouiner, les commissaires ont jugés bien ou mal, affaire close. Allez vieux Doc tu vas t’en remettre.

    Qui s’excuse s’accuse, Hamilton n’a pas tant de remord quand il raconte des salades à la FIA.

F1 - Face à la polémique, Mercedes rompt son partenariat avec Kingspan

Face à la polémique, Mercedes rompt son partenariat avec Kingspan

F1 - Technique : la Mercedes supérieure avec un aileron endommagé

Technique : la Mercedes supérieure avec un aileron endommagé