Honda l’assure : il n’y aura pas de traitement de faveur pour Red Bull

Le motoriste japonais Honda assure qu’il n’y aura aucun traitement de faveur pour l’équipe Red Bull Racing cette année en Formule 1.

La firme nippone fournira son moteur à Toro Rosso et Red Bull Racing en 2019, et beaucoup se demandent si l’écurie mère, Red Bull Racing, ne sera pas avantagée par rapport à Toro Rosso.

Pour Honda, la situation est claire; la réglementation stipule que le motoriste a l’obligation de fournir de façon égale ses moteurs à toutes les équipes avec qui il travaille.

« Honda est satisfaite de la façon avec laquelle le partenariat a fonctionné avec Toro Rosso en 2018. A chaque fois que vous commencez à travailler avec un nouveau groupe de personnes, cela peut demander un moment pour chaque groupe s’adapte à la façon de travailler de l’autre. » explique Toyoharu Tanabe, le directeur technique de Honda.

« Mais avec Toro Rosso, je peux dire honnêtement que nous avons très rapidement trouvé notre méthode de travail. Ce fut une relation basée sur la confiance et le respect mutuel, et cela continue encore aujourd’hui. »

Concernant la méthode de travail pour Toro Rosso et Red Bull Racing en 2019, le directeur technique de Honda assure qu’il n’y aura pas de traitement de faveur pour l’une ou pour l’autre des deux écuries.

« Nous fournirons les mêmes spécifications, c’est la méthode la plus logique. Honda se sent plus à l’aise avec cette façon de procéder, et ce, sans mentionner le règlement qui stipule que nous devons fournir toutes les équipes de manière égale. »

« Il ne s’agit pas seulement de fournir les deux équipes avec le même hardware, nous devons aussi les traiter de manière égale en terme d’allocation de ressources, afin de gérer nos opérations et la partie du développement. »

« Cela devrait être une procédure assez évidente parce que les deux équipes font partie de la même famille, et parce que nous pouvons travailler avec Red Bull Technology. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

Les premiers camions sont arrivés à Barcelone

Avec du recul, Tost admet que l’arrivée de Kvyat chez Red Bull était prématurée