Horner explique que ses pilotes ont souffert de la vitesse folle de Ferrari

Le team principal de Red Bull Racing, Christian Horner, affirme que ses pilotes ont été énormément exposés à la vitesse de pointe incroyable que les deux Ferrari avaient à Silverstone dimanche dernier au Grand Prix de Grande-Bretagne.

Max Verstappen a été incapable de contenir Kimi Raikkonen derrière lui, bien que le pilote Ferrari ait commis une petite erreur au restart de la course après la seconde voiture de sécurité.

Horner explique que ses pilotes ont vraiment eu du mal à contrer les attaques des Ferrari en piste en raison d’un delta de vitesse important sur les lignes droites.

« Nous étions juste énormément exposés, à la fois en défense et en attaque. » déclare Horner. « On a pu voir au restart avec Kimi, c’était un peu comme à Mexico en 2015 avec de la puissance en plus. »

« Nous avons utilisé notre mode qualifications au restart pour contrer l’attaque de Kimi, mais vous avez pu voir la différence. On a pu voir à quel point Max a dû défendre pour garder Kimi derrière lui, leur survitesse au départ était folle. »

« Pour Daniel [Ricciardo], il ne pouvait même pas attaquer Valtteri [Bottas] et ce malgré le fait qu’il disposait de pneus offrant une adhérence supérieur. Même avec le DRS ouvert, nous étions encore loin. »

« Le problème de Silverstone est qu’il s’agit d’un circuit d’accélération, on parle de 82% du temps à fond en qualifications. Donc, des virages comme Copse, Becketts ou Stowe ne sont plus tout à fait le même défi qu’auparavant parce que tout le monde est à fond dans Copse maintenant.

L’équipe Renault explique pourquoi elle a choisi les pneus durs à Silverstone

Force India confirme Latifi en EL1 en Allemagne et aux essais privés de Budapest