F1 - L’accident de Bottas en Hongrie n’influencera pas la décision de Mercedes
2021 Hungarian Grand Prix - Steve Etherington
in

L’accident de Bottas en Hongrie n’influencera pas la décision de Mercedes

Le départ du Grand Prix de Hongrie fut une désillusion pour de nombreux pilotes qui ont été forcés d’abandonner dès le premier tour de course à la suite de la grosse erreur de Valtteri Bottas qui a complétement raté son freinage au premier virage.

Avec d’une part un début de saison mitigé à la 4ème place du championnat pilotes derrière Lando Norris et avec seulement 4 points d’avance sur Sergio Perez, et d’autre part un certain George Russell qui tape à la porte de Mercedes en signant d’excellentes performances avec sa Williams et un contrat qui arrive à son terme à la fin de cette saison, l’avenir de Valtteri Bottas au sein de l’écurie championne du monde en titre est plus qu’incertain.

L’incident en Hongrie aurait pu être l’élément déclencheur de la décision de Mercedes quant à l’avenir du pilote Finlandais, néanmoins, Toto Wolff directeur de l’écurie et manager de Valtteri Bottas nuance quand on lui demande si cette erreur viendra influencer son choix :

« Non, l’erreur était malheureuse avec de grandes conséquences. Il s’est fait prendre en sandwich par les deux voitures de devant, il a perdu tout appui et c’était déjà trop tard, ça n’influence pas du tout la décision. » a déclaré l’Autrichien.

« C’était un départ difficile, il a subi un patinage sur la ligne et s’est retrouvé en sandwich dans le premier virage et a raté le point de freinage. Une petite erreur avec de grandes conséquences et des dommages à plusieurs voitures et je suis désolé pour McLaren et Red Bull, perdre dans un tel accident au début de la course est difficile à accepter. »

Lorsqu’on a demandé au principal intéressé s’il avait eu une conversation avec le directeur de l’équipe Mercedes après le Grand Prix de Hongrie au sujet de son avenir, le Finlandais a répondu : « Nous n’avons pas parlé de mon avenir et je ne pense pas qu’une course influencera quoi que ce soit, je ne pense vraiment pas. » a déclaré Bottas.

« Nous verrons bien dans les semaines à venir ce qui se passe, mais pour être honnête, cela aurait été bien de courir le week-end prochain et de connaître une bonne course. Mais il est temps de faire une pause [la F1 débute sa traditionnelle pause estivale] et de revenir plus fort et d’essayer d’avoir un début de seconde partie de saison positif. »

Jugé responsable du carambolage du premier virage à Budapest dimanche dernier, Bottas a écopé d’une pénalité de cinq places sur la grille de départ de la prochaine course programmée à la fin du mois d’août en Belgique.

Concernant la décision de Mercedes pour le futur coéquipier de Lewis Hamilton, Toto Wolff a déjà déclaré qu’une décision serait prise dans le courant de l’été. Peut-être pouvons-nous nous attendre à une annonce au Grand Prix de Belgique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

4 commentaires

  1. A lire la presse « spécialisée » on pourrait croire que ce sont les journaleux, (pour certains « pisse-copies ») qui décident qui ou qui parmi les pilotes ira là ou là dans telle ou telle écurie. Fort heureusement il n’en est rien. Il faudrait qu’ils reviennent aux bases du métier dont une est l’information et non pas le bourrage de crâne.

F1 - Le PDG de la F1 réagit à l'annonce de la retraite de Valentino Rossi

Le PDG de la F1 réagit à l’annonce de la retraite de Valentino Rossi

F1 - Mercedes étonnée de l'écart constaté avec Red Bull en Hongrie

Mercedes étonnée de l’écart constaté avec Red Bull en Hongrie