F1 - Pour Villeneuve, les pénalités vont gâcher le duel Hamilton/Verstappen
in

Pour Villeneuve, les pénalités vont gâcher le duel Hamilton/Verstappen

Jacques Villeneuve a déclaré que les commissaires avaient eu tort de punir Max Verstappen pour son contact avec Lewis Hamilton à Monza, insistant sur le fait que trop de pénalités risqueraient d’avoir un effet néfaste sur la course.

Après le Grand Prix d’Italie 2021 marqué par l’accrochage spectaculaire entre Lewis Hamilton et Max Verstappen, les commissaires sportifs ont estimé que le pilote Red Bull était le seul responsable et lui ont donc infligé une pénalité de trois positions sur la grille de départ du Grand Prix de Russie, prochaine manche de la saison 2021, qui sera disputée fin septembre.

Jacques Villeneuve pour sa part estime que les commissaires ont été influencés par les conséquences  plutôt que les causes dimanche dernier à Monza.

« Max n’aurait pas dû être puni. » a déclaré Villeneuve dans les colonnes du journal italien  Corriere Della Sera.

« A Monza, ils ont joué à deux. Max était agressif : il aurait pu couper la chicane, mais ensuite il aurait dû abandonner sa position. Lewis pour sa part aurait pu laisser 10 cm de plus, mais il voulait rester devant. »

« Cela ressemblait plus à un procès d’intention, vous ne pouvez pas punir quelqu’un en pensant qu’il l’a fait exprès lorsque le contact a lieu quelques mètres avant que la manœuvre ne devienne intentionnelle. Ils lui ont infligé la pénalité parce qu’une roue est passée au dessus de la tête de Lewis Hamilton, donc, pour les conséquences de l’action…ils ont déjà dit qu’il ne fallait pas juger sur les conséquences de l’action, mais c’est ce qu’ils ont fait. »

Lorsqu’on lui demande ce qu’il pense dans ce cas de la pénalité de dix secondes infligée à Lewis Hamilton à Silverstone un peu plus tôt dans la saison pour avoir envoyé la Red Bull de Verstappen dans les barrières, Villeneuve a répondu : « Je ne sais pas, c’était aussi une manœuvre involontaire. »

« C’était une erreur et cela me dérange de voir les erreurs punies. Ces deux là ne peuvent pas rester dans les limites, Lewis ne fait généralement pas ces erreurs, cela ne lui arrive qu’avec Max. »

« Verstappen est toujours très agressif, avec Hamilton il est encore plus agressif. Si vous les mettez ensemble dans le même virage, ils exagèrent, mais ces moments font partie de la F1. Si à chaque fois une pénalité est déclenchée il n’y aura plus de compétition car personne ne tentera de dépasser. »

Villeneuve ne peut s’empêcher de regarder en arrière et constate simplement qu’à son époque il n’y avait pas de telles sanctions infligées aux pilotes : « Il n’y avait pas de telles sanctions. Mais c’était différent, nous dépassions à l’intérieur. Maintenant ils te bloquent dans la ligne droite, ils bougent, tu es obligé de prendre des risques extrêmes pour passer et tu peux faire des erreurs. Il est donc difficile d’établir les responsabilités, à Monza elles n’étaient pas claires. »

« Michael [Schumacher, ndlr] a été le premier à commettre certaines fautes, puis beaucoup l’ont suivi. Maintenant tout le monde le fait et ça devient très dangereux. »

F1 - La F1 publie une vidéo 360° du crash Hamilton/Verstappen

La F1 publie une vidéo 360° du crash Hamilton/Verstappen

F1 - Esteban Ocon en désaccord avec les commissaires à Monza

Esteban Ocon en désaccord avec les commissaires à Monza