F1 - Jean Alesi : "Tout cela me parait disproportionné"
in

Jean Alesi : « Tout cela me parait disproportionné »

Ce lundi 20 décembre, Jean Alesi avait été placé en garde à vue, avec son fils, à Avignon, où il a été entendu par la police pour avoir fait exploser un gros pétard contre la fenêtre d’un bureau d’architecte, celui de l’ancien compagnon de sa sœur.

Les faits se sont produits à Villeneuve-lès-Avignon, la ville où réside l’ancien pilote Ferrari. La police avait été appelée le dimanche 19 décembre par le voisinage, inquiété par le bruit d’une explosion. Grâce au numéro de plaque d’immatriculation relevé par un voisin, la police a rapidement pu déterminer que le véhicule aperçu sur place appartenait à José Alesi, le frère de Jean Alesi, qui a donc été interpellé.

Mais l’ancien pilote de Formule 1 s’est rendu de lui-même au poste de police le lendemain où il a dédouané son frère, expliquant aux policiers que c’est lui qui se trouvait à bord de la voiture, avec son fils et un ami de ce dernier et qu’il avait lui-même fait exploser un gros pétard acheté en Italie dans l’encadrement d’une fenêtre d’un atelier d’architecte « sans imaginer occasionner de gros dégâts ».

Après 24 heures de garde à vue, Jean Alesi a finalement été relâché et a évoqué « une mauvaise blague », mais le « beau-frère » qui dit n’avoir « aucun souci » avec Jean Alesi, a tout de même décidé de porter plainte pour les dégradations commises sur son atelier d’architecte. Le vice-procureur de Nimes s’est dit en revanche « assez sceptique sur la notion d’une « blague » effectuée à 22h00, sans que la personne visée sache de qui il s’agit »

Interrogé par le Corriere della Sera, Jean Alesi est revenu sur toute cette affaire qui, selon lui, a pris des proportions inimaginables : « Tout cela me parait disproportionné, il y a eu un gros malentendu : par exemple, l’ex petit-ami de ma sœur est devenu mon « beau frère ». C’était juste une blague, je n’aurais jamais imaginé qu’un pétard puisse provoquer tout ça. » a expliqué Jean Alesi au Corriere della Sera en Italie.

« J’ai acheté ce pétard en Italie dans une station-service près de Vintimille : nous étions dans la voiture avec des amis et nous nous sommes dit « Essayons-le ». Alors, je l’ai jeté là-bas (à Villeneuve-lès-Avignon, ndlr), devant cet atelier d’architecte. Mais je ne m’attendais pas à ce que cela puisse faire un tel bang et que cela puisse faire tout ça. »

Lorsqu’on lui demande s’il n’était pas en colère contre l’ancien petit-ami de sa sœur, comme l’ont rapporté plusieurs médias, Alesi a répondu : « Pas du tout. Nous avons toujours été en très bons termes, ils a rompu avec ma sœur il y a deux ans, et désormais nous ne parlons plus de lui. C’est moi qui suis allé voir la police le lendemain pour clarifier les choses, j’ai tout de suite dit que je paierais pour tout, le verre brisé, les dégâts. Que c’est moi qui était dans cette voiture et pas mon frère. »

Lorsqu’on lui demande combien de temps il est resté au poste de police, le Français a répondu : « 24 heures. J’ai d’abord été enfermé à l’intérieur d’une pièce sur ordre du magistrat, puis les policiers m’ont « relâché », ils ne comprenaient pas pourquoi il y avait tant de fureur contre moi. Et au commissariat nous avons passé une soirée fantastique avant d’être libérés, et de rentrer chez nous. »

« Nous avons parlé de Formule 1 (avec les policiers, ndlr), ils étaient passionnés. Des vieilles anecdotes, des bêtises qu’ils faisaient quand ils étaient jeunes et puis de cet incroyable championnat du monde remporté par Max Verstappen. »

L’ancien pilote Ferrari sera jugé en 2023 par le tribunal correctionnel pour « dégradation du bien d’autrui par un moyen dangereux pour les personnes, fait commis dans le cadre d’un conflit familial ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

3 commentaires

  1. ….c’est symptomatique de notre époque,le pétard même mouillé est une offense à la société…..la société se sent fragile et a peur..
    Tout cela est la conséquence indirecte mais bien réelle de l’état d’esprit fabriqué orchestré par les actualités quotidiennes….
    D’ailleurs est ce que Jean Alesi a ses 3 vaccins ???..Bonne question !
    On en est là évidement, Jean Alesi dangereux activiste avec son pétard mouillé !!! On les cherche partout,on les trouve…on les trouve pas….mais si on les trouve Jean Alesi ferait un trophée formidable…et s’il etait « zemmourien »,encore mieux !!…
    Allez cherchez les motivations de Jean Alesi….bon courage !!

F1 - Sainz convaincu de pouvoir battre Hamilton et Verstappen à "armes égales"

Sainz convaincu de pouvoir battre Hamilton et Verstappen à « armes égales »

F1 - Budapest et le Qatar étaient les meilleurs moments de l'année pour Alonso

Budapest et le Qatar étaient les meilleurs moments de l’année pour Alonso