Restez connectés

Formule E

Jean-Eric Vergne : Un autre français en finale ce week-end

Publié

le

© Techeetah

Alors que l’équipe de France de football s’est qualifiée pour la finale de la coupe du monde ce mardi, un autre français s’apprête à aller décrocher son titre mondial en sport automobile, il s’agit de Jean-Eric Vergne, qui peut devenir champion 2018 de Formule E ce dimanche à New-York.

Le pilote Techeetah est actuellement en tête du championnat de Formule E avec 163 points inscrits depuis le début de l’année et devance de 23 points le Britannique Sam Bird, second du classement avec 140 unités à son compteur.

Les deux hommes vont devoir se départager au ePrix de New-York ce week-end, alors que la dernière manche de la saison est en réalité une double manche, ce qui peut offrir une double chance à Sam Bird de remonter sur Vergne ou bien une double chance à Vergne de perdre des points face à Bird.

Deux dates à retenir

Pour la deuxième année consécutive, le championnat de Formule E  revient à Red Hook, Brooklyn, pour la finale de la saison les 14 et 15 juillet.

Avec deux courses en deux jours, les 10 équipes et les 20 pilotes s’affronteront sur fond de l’emblématique Manhattan Skyline et de la Statue de la Liberté. Mais petite particularité cette année, la piste est encore plus longue que la saison dernière, s’étendant sur 2.373 km.

.

Formule E

Officiel : Nissan confirme Sebastien Buemi et Alex Albon en Formule E

Publié

le

© Nissan

Le pilote suisse Sébastien Buemi et le pilote basé au Royaume-Uni Alex Albon courront pour Nissan lors de ses débuts dans le championnat de Formule E en décembre.

Premier constructeur japonais à participer à ce championnat électrique, Nissan s’appuiera sur son expérience éprouvée en tant que leader mondial des ventes de voitures électriques depuis 2010.

Sébastien Buemi, 29 ans, a piloté au cours des quatre dernières saisons pour e.dams, le nouveau partenaire de Nissan en Formule E. Il arborera les couleurs de Nissan au volant de la nouvelle monoplace de Formule E Gen2 de la marque lors de son premier test officiel, le mois prochain à Valence, en Espagne.

Sébastien Buemi s’est déjà fait remarquer sur la piste en remportant le championnat des pilotes 2015/2016 et en établissant un nombre incroyable de records: nombre de victoires, de pole positions, de tours les plus rapides, de victoires consécutives, de victoires en une saison, d’arrivées consécutives rapportant des points, de tours en têtes et de courses en tête.

« La cinquième saison s’annonce inédite pour moi de bien des façons. »  explique Sébastien Buemi. « Il y a tant de nouveautés : les voitures, le format des courses, les circuits. J’ai hâte de poursuivre ma collaboration avec e.dams et de montrer les technologies 100% électriques de pointe développées par Nissan aux passionnés de sports automobiles du monde entier. »

Alex Albon, 22 ans, fera lui aussi ses premiers pas sur les circuits de Formule E avec Nissan, après avoir montré des performances impressionnantes dans les catégories monoplace junior internationales. Arrivé deuxième des séries GP3 en 2016, il est actuellement troisième en nombre de points dans le championnat de Formule 2 de cette année, avec trois victoires.

« Le niveau de compétition est intense et j’ai hâte d’affronter les meilleurs pilotes du monde. » a indiqué Alex Albon. « Le championnat Formule E 100% électrique représentera un nouveau défi pour moi, et mon coéquipier Sébastien sera d’une grande aide. C’est lui qui fait office de référence en termes de performances dans ces courses. »

Nissan fera ses grands débuts en Formule E lors de la première course de la cinquième saison, qui aura lieu le 15 décembre 2018 à Riyad, en Arabie Saoudite. Les courses suivantes se dérouleront à Marrakech (Maroc), à Mexico (Mexique), à Hong Kong, à Sanya (Chine), à Rome (Italie), à Paris (France), à Monte Carlo (Monaco), à Berlin (Allemagne) et à New York (Etats-Unis). D’autres rencontres sont prévues le 26 janvier et le 9 juin, sur des circuits restant à annoncer.

Lire

Formule E

DS Automobiles et Techeetah ne feront qu’un en Formule E pour la saison 5

Publié

le

© Techeetah

L’équipe de Formule E Techeetah a signé un accord de partenariat avec le constructeur DS Automobiles pour la saison 2018-2019 du championnat de monoplace électrique.

Après une saison couronnée de succès pour Techeetah, qui a remporté le championnat pilotes avec Jean-Eric Vergne et manqué de peu le championnat constructeurs face à Audi, ce sera un tout nouveau départ dans la discipline avec l’appui d’un constructeur.

« Le développement de la DS E-ETENSE FE 19 a débuté il y a déjà plusieurs mois avec l’ambition de pouvoir nous battre pour la victoire dés la première course de la saison 2018-2019. » explique Xavier Mestelan Pinon, directeur de DS Performance.

« Cet accord avec Techeetah, qui vient de décrocher le titre pilotes et la deuxième place du classement des équipes, va en ce sens. »

« Nous connaissons les qualités des hommes et des femmes de Techeetah et nous sommes convaincus de notre pleine complémentarité. »

La nouvelle équipe sera présentée au mois d’octobre prochain, soit à peine deux mois avant le début de la saison 5 de la Formule E qui débutera à Riyad en Arabie Saoudite. Logiquement, Jean-Eric Vergne et André Lotterrer devraient être les deux pilotes officiels de l’équipe.

Lire

Formule E

Renault quitte la Formule E avec le sentiment du travail accompli

Publié

le

© Renault

Renault eDams a définitivement quitté la Formule E pour laisser sa place à Nissan, qui fait partie de l’alliance. Le constructeur français ne regrette pas ce choix et assure qu’il part avec la satisfaction du travail accompli.

La saison 4 du championnat de monoplaces électriques n’aura pas été aussi fructueuse que les années précédentes pour Renault eDams qui termine à la cinquième position au classement des constructeurs avec 133 points inscrits.

À l’issue de ces quatre saisons, ponctuées par trois titres Équipes pour Renault e.dams, Sébastien Buemi conserve la plupart des records de la discipline, à commencer par le plus grand nombre de victoires (12), de pole positions (11), de meilleurs tours en course (7), d’arrivées dans les points (36) et de tours en tête.

« Cette quatrième saison n’a pas été aussi fructueuse que les précédentes, qui avaient été proprement exceptionnelles. » déclare  Vincent Gaillardot, Directeur du programme FE chez Renault.

« Grâce à la bonne collaboration entre e.dams et Renault, nous avons pu démontrer la qualité de la technologie développée pour ce championnat. Nous partons avec la satisfaction du travail accompli et de très bons résultats globaux, même si nous aurions tous aimé faire un peu mieux pour cette dernière course. »

La saison 5 du championnat de Formule E débutera le 15 décembre 2018 à Riyad en Arabie Saoudite.

Lire

Formule E

Nick Heidfeld devrait quitter l’équipe Mahindra en Formule E

Publié

le

© Mahindra Racing

Le pilote de Formule E Nick Heidfeld révèle qu’il a très peu de chance de poursuivre sa carrière dans le championnat de monoplaces électriques l’an prochain, alors que son équipe Mahindra Racing n’a toujours pas dévoilé son line-up de pilotes pour la saison 5.

L’ancien pilote de Formule 1 a rejoint l’équipe Mahindra en saison 2 et a roulé pour la structure indienne lors des trois dernières saisons. Mais l’Allemand confirme qu’il n’est pas certain de pouvoir continuer l’aventure avec l’équipe Mahindra l’an prochain.

« Je n’ai pas de programme précis pour l’année prochaine, mais j’ai tout de même quelques options. » déclare Heidfeld à eRacing 365.

« En plus de piloter, j’ai d’autres options, je n’ai pas été qu’un pilote de course durant ces dernières années, donc je peux affronter un nouveau chapitre dans lequel je peux assurer un rôle différent. »

« Je me sens très heureux dans la situation dans laquelle je suis, et je sais que j’ai des possibilités pour faire différentes choses. Mais pour l’instant, nous sommes en discussion, je parle en arrière plan, je discute de mes options. »

L’Allemand a déclaré qu’il pourrait envisager de passer dans une autre catégorie du sport automobile comme le Rallycross par exemple.

« Je suis très ouvert désormais en pensant à plus d’options et de possibilités au cours des derniers mois. Le Rallycross a l’air très intéressant et cool, j’aimerais bien essayer. »

« Il m’a fallu du temps pour considérer ces choses, mais j’ai 41 ans maintenant et quand vous arrivez à un certain point, vous regardez pour faire autre chose. »

Lire

Formule E

Vergne et Lotterer condamnés à une amende pour des sous-vêtements non conformes

Publié

le

© Techeetah

Jean-Eric Vergne, le nouveau champion de Formule E, et son coéquipier André Lotterer, ont tous les deux été condamnés à une amende pour avoir porté des sous-vêtements non conformes lors des qualifications du ePrix de New-York ce week-end.

Les deux pilotes ont été condamnés à une amende de 5000 euros et ont écopé de deux points de pénalité pour avoir enfreint l’article 30.14 du règlement sportif de la FE lors des qualifications à New-York.

« Après avoir vérifié les vêtements, le casque et l’appui-tête des pilotes, il a été constaté qu’ils portaient des sous vêtements non conformes qui ne sont pas autorisés par le code sportif international de la FIA. »  peut-on lire dans un communiqué de la FIA.

« Le pilotes se sont excusés, les commissaires considèrent que l’infraction s’est produite pendant les qualifications avec un nombre limité de voitures sur le circuit. »

Ce n’est pas la première fois que des pilotes sont sanctionnés pour avoir porté des sous vêtements non conformes, puisque le pilote Audi Lucas Di Grassi a reçu une amende record de 10 000 euros et trois points de pénalité pour le même motif à Punta Del Este en mars dernier.

Lire

Formule E

Audi rafle le championnat constructeurs sur la dernière course

Publié

le

© Audi

Sacré champion avant même le départ de la dernière course de la saison, Jean-Eric Vergne a conclu la saison quatre de la Formule E en remportant l’ultime manche ce dimanche à New-York.

Si le pilote français est champion de Formule E, son résultat ce week-end n’aura pas suffi à faire gagner le titre à son équipe Techeetah, puisque c’est le constructeur Audi qui rafle le championnat avec seulement deux points d’avance.

Au classement des pilotes, le Britannique Sam Bird a perdu sa seconde place et se retrouve en troisième position, un point derrière Lucas Di Grassi, qui a terminé le ePrix de New-York à la deuxième place.

En devenant champion du championnat de Formule E, Jean-Eric Vergne succède donc à Nelson Piquet Jr, Sebastien Buemi et Lucas Di Grassi.

Avec cette dernière course, une ère s’achève en Formule E puisque la nouvelle génération de monoplace fera ses grands débuts à Riyad en décembre prochain pour la manche d’ouverture de la saison 5.

Lire
.
.
.
.

Copyright © 2018 F1ONLY.fr Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr est référencé sur ActuF1.com Ce site Internet n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.

52Shares