in

Jean Todt propose que Max Verstappen travaille avec des stewards

Le président de la FIA, Jean Todt, a suggéré, que dans le cadre de sa future mission de « service public », Max Verstappen pourrait devenir commissaire de piste dans une catégorie inférieure afin de lui permettre de vivre l’expérience « de l’autre côté de la barrière ».

A la suite d’un affrontement entre Max Verstappen et Esteban Ocon au Brésil le mois dernier, la FIA a infligé au pilote Red Bull deux journées de travail d’intérêt général à effectuer dans les six prochains mois auprès de la FIA.

Dans un entretien accordé à Sky Sports, le président de la FIA a abordé ce sujet, proposant même de voir Max Verstappen travailler avec des stewards.

« Lorsque vous avez ce genre d’exposition, ce genre de gloire, cela vous donne aussi des responsabilités. » explique Jean Todt.

« Cela signifie donc, quelques que soient vos émotions, que vous devez être en mesure de les maîtriser et de respecter vos fans, de respecter votre parole. »

« Sinon, il y a des conséquences, mais je dirais que les conséquences sont finalement minimes, à juste titre. »

« Qu’est-ce que ce sera ? Honnêtement, rien n’a encore été décidé. Mais il est clair que ce doit être quelque chose qui soutiendra le monde de la Formule 1 et de la course. »

« Peut-être une contribution à travailler plus étroitement avec les stewards ou des officiels lors de formations, de groupes d’éducation. Nous avons différentes choses qui vont se passer l’année prochaine. »

« Peut-être peut-il participer à un groupe de stewards appartenant à une autre catégorie, afin qu’il puisse passer de l’autre côté et qu’il puisse s’apercevoir que ce n’est pas toujours facile. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

Lawrence Stroll assure qu’il n’est pas là pour faire de la figuration

Daniel Ricciardo : Roi de la bêtise chez Red Bull Racing