jos verstappen

Jos Verstappen : « On ne peut pas dire que Ferrari triche, mais… »

Le papa de Max Verstappen comprend parfaitement ce qu’à voulu dire son fils dimanche soir lorsqu’il a ouvertement accusé Ferrari de triche.

Depuis l’envoi d’une directive technique à toutes les équipes de la grille par la FIA à la suite d’une demande de clarification de Red Bull Racing au sujet des règles sur le débit du carburant, l’équipe Ferrari semble moins rapide en ligne droite.

Simple coïncidence ou conséquence directe de la directive de la FIA, les deux monoplaces de Maranello n’affichaient plus le même écart face à Red Bull dans les lignes droites à Austin le week-end dernier.

Max Verstappen a clairement accusé Ferrari de triche dimanche soir, ce qui a provoqué la colère du directeur de la Scuderia Ferrari, qui a répondu au jeune Hollandais qu’il ne rendait pas service à la F1 avec ce genre de propos.

Mais pour Jos Verstappen, les propos de son fils sont, certes un peu exagérés, mais les données des monoplaces en piste prouvent bien que Ferrari va moins vite depuis le week-end dernier.

« Je comprends Max, il est très motivé et il veut gagner. » explique Jos Verstappen. « Il était en pole position avant les vacances d’été et a remporté deux victoires. »

« Puis après la pause estivale, il n’a plus eu aucune chance face à Ferrari, alors que ce week-end [à Austin] il n’y avait aucune différence. »

« Bien-sûr, vous ne savez pas ce que font les autres et ce qui se passe dans les équipes, mais ce que nous pouvons voir d’après les données, c’est que nous sommes plus rapides que jamais.Lors des courses précédentes, cette différence se situait entre sept et neuf dixièmes. »

« Dans le premier secteur à Spa, nous avions six à sept dixièmes de retard, alors qu’il n’y avait pas de différence lors de la dernière course. »

« Nous ne savons pas ce qu’ils font ou ne font pas, mais le fait est qu’ils sont désormais moins rapides. Je pense que c’est ce qu’à voulu dire Max dans sa déclaration. Ça sonne très fort, bien-sûr, mais nous ne pouvons pas prouver ce qu’ils font. »

Les explications de Mattia Binotto

Après le Grand Prix des Etats-Unis, le directeur de la Scuderia Ferrari a déclaré que la différence plus faible en ligne droite venait du fait que les ailerons avant des deux monoplaces de Maranello étaient plus grands à Austin, ce qui a généré plus de traînée et donc une plus petite vitesse de pointe.

Toutefois, Jos Verstappen ne semble pas convaincu de l’explication de Mattia Binotto : « Ferrari a toujours le plus d’aileron, alors je ne pense pas que ce soit la raison. »

« Tout le monde s’espionne et Ferrari a toujours l’aileron de Monaco et nous non. Pourtant, nous sommes beaucoup plus lents. Nous ne pouvons pas dire qu’ils trichent, mais avec ce qui est sorti ce week-end [la directive technique de la FIA], il faut dire que c’est une coïncidence qu’ils soient plus lents dans les lignes droites. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

scuderia ferrari austin

Brawn ne veut pas spéculer sur la directive technique de la FIA pour expliquer la sous-performance de Ferrari

programme grand prix d'italie

Di Montezemolo : « Ferrari ne sera pas impactée par la fusion FCA-PSA »