ferrari barcelone vettel

Jour 5 : Vettel mène, Mercedes à l’arrêt

C’est Sebastian Vettel qui termine cette cinquième journée des essais hivernaux en haut de la feuille des temps ce jeudi.

Le pilote Ferrari a signé un 1.16.841 ce matin et aucun pilote ne sera venu battre son temps pour le reste de la journée. L’Allemand devance l’AlphaTauri de Pierre Gasly et la Racing Point de Lance Stroll.

Une piste humide le matin

Dans la nuit de mercredi à jeudi, il a plu sur Barcelone et la piste était donc humide ce matin lorsque la journée a démarré à neuf heures.

Certains pilotes (Ocon, Bottas ou encore Latifi) ont pris le risque de sortir en pneus Intermédiaires pour « tâter » la piste, mais les conditions étaient trop piégeuses, ce qui a forcé les équipes à garder leurs monoplaces bien au chaud dans les garages durant plus d’une 1h30.

Des pilotes piégés en matinée

Dans la matinée, Sebastian Vettel, Max Verstappen et Valtteri Bottas se sont fait piéger au virage 5 et sont tous les trois allés goûter les graviers.

Si Valtteri Bottas et Sebastian Vettel ont réussi à ressortir de ce piège et à rejoindre les stands par leurs propres moyens, il n’en a pas été de même pour Max Verstappen, qui a littéralement planté sa Red Bull dans le bac à graviers.

Le pilote hollandais a dû attendre que la dépanneuse lui ramène sa RB16 dans la voie des stands avant de pouvoir reprendre la piste quelques minutes plus tard. Il terminera la matinée avec à peine 31 tours au compteur.

Giovinazzi endommage sa monoplace

Le pilote Alfa Romeo Antonio Giovinazzi a commis une erreur tôt ce matin et a envoyé sa monoplace dans le bac à graviers et a tapé la barrière de pneus par l’arrière.

L’Italien a réussi à ramener sa monoplace jusqu’au stand, mais les dégâts importants ont obligé les mécaniciens à travailler durant une grande partie de la journée sur la C39. L’équipe suisse aura finalement mis plus de quatre heures pour réparer la monoplace du pilote italien.

La Mercedes W11 à l’arrêt

Dans l’après-midi, la Mercedes pilotée par Lewis Hamilton [pilotée par Bottas le matin] est tombée en panne sur la piste. Le sextuple champion du monde n’a bouclé que 14 tours avant que sa monoplace ne s’arrête sur le bord de piste.

L’équipe du constructeur allemand avait déjà mis plus d’une heure avant d’envoyer son pilote en piste en début d’après-midi et avec cette panne survenue à 16h00, Mercedes a été contrainte de stopper sa journée de travail plus tôt que prévu.

C’est un problème de pression d’huile qui a forcé Lewis Hamilton à s’arrêter, un problème similaire à celui rencontré ce mercredi par l’équipe Williams et qui l’a obligé à procéder au remplacement de l’unité de puissance montée sur la FW43 de Nicholas Latifi.

Latifi le plus assidu

Avec 160 tours bouclés ce jeudi, Nicholas Latifi a bien rattrapé le retard dû à sa panne mécanique d’hier. La Williams a tourné comme une horloge aujourd’hui en Catalogne, permettant au jeune pilote canadien de prendre de l’expérience avant sa toute première saison en F1.

Les temps de la journée à Barcelone

PiloteTempsTours
Vettel1.16.841 (T)145
Gasly 1.17.066 (T) 139
Stroll1.17.118 (M)130
Latifi 1.17.313 (T)160
Norris 1.17.573 (D)113
Verstappen1.17.738 (D)31
Bottas 1.17.985 (M)47
Ocon1.18.013 (T)37
Magnussen1.18.225 (M)111
Albon1.18.393 (D)61
Ricciardo1.18.395 (M)59
Giovinazzi1.19.670 (M)92
Hamilton1.22.425 (M)14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

toto wolff mercedes

Wolff : Ferrari peut « probablement gagner encore une seconde »

alphatauri daniil kvyat

Alpha Tauri a compensé la réduction des essais avec le simulateur