haas f1team

Kevin Magnussen veut que son équipe s’inspire de ses résultats signés en 2018

Kevin Magnussen estime qu’un résultat tel que celui signé en 2018 doit rappeler à l’équipe qu’elle est capable de terminer plus haut.

L’an dernier, Haas F1 Team a terminé à la cinquième position au classement des constructeurs pour sa troisième année en Formule 1.

Selon Magnussen, son équipe doit garder en tête cette belle performance de 2018 pour aller de l’avant et tenter d’oublier la saison 2019 complètement ratée.

« Nous avons eu une année sabbatique cette année, ce qui n’est pas fantastique, mais nous avons terminé cinquième du championnat l’année dernière, ce qui n’était pas simple. » explique Kevin Magnussen.

« C’était une chose assez impressionnante à faire pour la troisième année de l’équipe. Toro Rosso ne l’a jamais fait, n’a jamais terminé cinquième, nous avons donc déjà terminé plus haut que Toro Rosso. »

« Très vite, les gens commencent à oublier ça, et même nous, nous en voulons toujours plus. Parfois, il est bon de s’arrêter et de regarder en arrière et de constater que nous avons vraiment bien réussi et que nous pouvons le faire à nouveau. »

« Nous sommes toujours en train d’apprendre des choses, mais nous sommes à un point où nous comprenons notre problème. »

« Nous testons des choses pour l’année prochaine. C’est vraiment un changement de cap et nous essayons bien sûr de tirer tout ce qui est en notre pouvoir pendant que la saison se poursuit. »

« Mais en termes de développement et de recherche, tout se passera l’année prochaine. Je suis très positif à ce sujet. »

Cette saison, l’écurie américaine occupe la neuvième position avec seulement 28 points marqués depuis le début de l’année. A deux courses de la fin de saison, Haas devrait au mieux espérer rattraper Alfa Romeo en huitième position avec sept points d’avance.

Les classements F1 2019 après Austin

Les classements F1 2019 après Austin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

charles leclerc ferrari

Charles Leclerc : « Vous devez toujours vous rappeler d’où vous venez »

lewis hamilton mercedes

Mercedes explique la sous-performance d’Hamilton en qualifs à Austin