Kimi Raikkonen ne pouvait pas faire mieux au Brésil

Auteur d’un podium à Interlagos avec sa troisième position à l’arrivée de l’épreuve, Kimi Raikkonen admet qu’il ne pouvait pas faire mieux dimanche dernier au volant de sa Ferrari.

Le pilote finlandais a terminé la course loin devant son coéquipier, Sebastian Vettel, qui a rencontré des problèmes de capteur durant la course et qui a franchi le drapeau à damier à une anonyme sixième position.

« De toute évidence, ce n’est pas le meilleur résultat, mais je doute que nous aurions pu obtenir plus, nous n’avons commis aucune erreur et nous nous sommes battus. » explique Iceman.

« Nous pouvons toujours débattre de nombreuses choses, mais je pense que nous avons tiré le meilleur parti. »

« C’était une belle course, excitante, nous avons eu de belles batailles et la voiture a bien fonctionné pendant toute la course. La vitesse était là, nous n’avions pas de problèmes particuliers. »

« C’était bien, pas facile, mais il y a eu quelques combats, donc c’était amusant. Nous espérions évidemment mieux, mais ce n’était pas si simple. »

« Les premiers pneus étaient très bons au départ et j’étais très heureux, mais je les ai ensuite détruits un peu en essayant de dépasser la Mercedes. »

« Ensuite, j’ai mis trop de temps pour doubler, mais une fois que nous avons changé les pneus, la voiture était absolument parfaite. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

Carey insiste sur le fait que le projet d’un GP à Miami n’a pas été abandonné

Perez sur Alonso : « Donnez-lui une autre voiture et il remporte le championnat »