Kubica possédait un accord avec Ferrari avant son accident de rallye

Robert Kubica a révélé qu’il avait signé un accord avec Ferrari pour la saison 2012 juste avant son terrible accident de rallye qui l’a privé de la mobilité de son bras droit durant quelques années.

Après un accident au rallye Ronde di Andorra en février 2011, le Polonais Robert Kubica a dû stopper net sa carrière en Formule 1 alors qu’il était toujours pilote officiel pour l’équipe Renault.

Dans un entretien pour le site officiel de la Formule 1, Kubica admet qu’il aurait dû partir chez Ferrari l’année suivante aux côtés d’un certain Fernando Alonso, avec qui il est très proche depuis plusieurs années maintenant.

Lorsqu’il lui est demandé s’il allait être pilote aux côtés de Fernando Alonso chez Ferrari, le Polonais a répondu : « Oui. »

Kubica révèle également qu’il avait envisagé de se retirer de l’épreuve de rallye en Andorre, mais qu’il ne voulait pas laisser tomber l’équipe qui lui avait offert cette opportunité : « L’équipe pour laquelle j’allais courir en F1 l’année suivante [Ferrari] ne m’aurait pas laissé faire du rallye. »

Pour Kubica, devenir pilote Ferrari était une fin en soi, peut-être plus que de devenir champion du monde : « La première chose c’est d’arriver en Formule 1, la seconde chose est de s’établir pour avoir une bonne côte, une bonne réputation. »

« La troisième est de remporter le championnat du monde ou d’être un pilote Ferrari. Je n’ai pas remporté le titre mondial et au final, je ne suis pas devenu pilote Ferrari, mais j’en étais très proche. »

La Formule 1 va discuter de l’introduction d’une troisième voiture par équipe

Après des accidents en raison du DRS la FIA considère que c’est aux pilotes de gérer ce système