daniil kvyat toro rosso 2019

Kvyat n’a pas réfléchi à deux fois pour revenir chez Toro Rosso

Daniil Kvyat signe son grand retour en F1 cette année chez Toro Rosso, après avoir été remercié par son ancienne écurie fin 2017.

D’abord rétrogradé en 2016 de l’équipe Red Bull Racing à Toro Rosso, Daniil Kvyat a ensuite été remercié par son employeur et n’a pas participé au championnat du monde 2018 faute de volant.

Le Russe a trouvé refuge chez Ferrari l’an dernier, où il occupait un poste de pilote de développement dans le simulateur de la Scuderia.

Mais pour cette saison 2019, coup de théâtre, puisque Toro Rosso a décidé de donner une ultime chance à Daniil Kvyat en le titularisant aux côtés du jeune rookie, Alexander Albon.

Désormais, Daniil Kvyat assure qu’il a bénéficié de cette année sabbatique loin des paddocks et se sent définitivement prêt pour démontrer tout son potentiel.

« Pour être honnête, j’étais légèrement inquiet avant les essais hivernaux. » déclare Daniil Kvyat dans un entretien accordé à GPFans.

« J’étais éloigné d’une monoplace de F1, de la F1, et de la course sur piste, disons-le ainsi. Ce n’étaient pas des journées faciles qui ont précédé les tests, mais d’une autre manière, ce fut aussi des jours heureux. »

« En outre, il y avait un gros point d’interrogation sur la façon dont les choses iraient après si longtemps loin de la F1, notamment en termes de pilotage. »

« Mais au bout de seulement cinq tours, tout est revenu à la normale, et comme le disait Franz [Tost, le directeur de l’équipe Toro Rosso], je n’avais pas l’impression d’avoir été absent. »

Un congé sabbatique bénéfique

Daniil Kvyat pense que son congé sabbatique lui a été bénéfique et lui aura permis d’avoir une toute nouvelle approche de la course.

« Je pense que la situation est désormais différente par rapport à mon dernier passage en F1. Je pense que c’était une bonne chose d’avoir cette année pour réfléchir, et essayer de devenir meilleur en tant que pilote. »

« Espérons que les choses que j’ai changées dans mon approche de la course et du travail en général se refléteront sur la piste. »

Pas hésité une seule seconde pour revenir

Lorsqu’on lui a demandé s’il avait réfléchi à deux fois avant de rejoindre son ancien employeur, qui l’avait pourtant laissé tomber quelques mois plus tôt, Kvyat assure qu’il n’a pas hésité une seule seconde.

« Je n’ai pas réfléchi à deux fois non. Je voulais revenir, j’avais beaucoup de choses à faire [avec Toro Rosso], et j’ai dit que je voulais revenir pour faire de mon mieux. »

« Désormais, je suis revenu à la normale, je me sens dans le coup, et je profite vraiment de chaque moment dés que je monte dans la voiture. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

carlos sainz mclaren F1

Sainz répond à Helmut Marko, qui voit McLaren en fond de grille

The Chemical Brothers dévoilent la nouvelle identité sonore de la F1