in

La F1 utilise un simulateur très complexe pour concevoir les nouveaux tracés

Pat Symonds, l’ancien directeur technique de l’équipe Williams, a révélé lors du salon Autosport International que la Formule 1 utilisait désormais des simulateurs inédits pour créer des circuits favorisant les dépassements.

Ce nouvel outil est également utilisé pour des tracés du calendrier déjà existants, afin de permettre d’évaluer d’éventuels changements à apporter sur ces derniers pour favoriser les dépassements en course.

« Nous avons réalisé, ce que je crois être la première simulation de dépassements au monde. » a révélé Symonds. « Ce fut extrêmement complexe à réaliser, car réaliser un tour de piste demande plusieurs heures. »

« C’est une simulation très complexe, mais qui a son propre modèle de voiture, et qui prend en compte la surface et les caractéristiques des pneumatiques, et tout ce genre de choses. »

« Nous l’utilisons désormais pour concevoir nos nouveaux circuits, ainsi que pour étudier des modifications [sur les circuits existants]. »

« Pour le Vietnam [nouveau tracé qui arrivera au calendrier en 2020], qui est le premier circuit auquel nous l’avons vraiment appliqué, je pense que nous avons réellement pu comprendre ce qu’il fallait pour qu’il y ait une belle course. »

« Je pense que le Vietnam va être un super circuit, il y a de formidables caractéristiques et les courses seront serrées. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

Pat Symonds sur les monoplaces 2019 : « Nous devions agir »

La Toro Rosso STR14 a passé les crash-tests FIA