La F1 va se servir du circuit de Hanoï comme d’un laboratoire

Alors que Grand Prix du Vietnam fera ses grands débuts en F1 en 2020 avec une course organisée à Hanoï, les dirigeants de la discipline veulent se servir du circuit pour développer d’autres tracés à l’avenir.

Ross Brawn, le manager sportif de la F1, assure que le tracé du Vietnam sera entièrement conçu pour offrir de belles courses aux fans.

Sur une piste à la fois semi permanente et urbaine, le Grand Prix du Vietnam devrait être, selon Brawn, une vitrine de ce qui pourra se faire ailleurs dans le futur lors de l’ajout de courses supplémentaires au calendrier de la Formule 1.

« Nous travaillons beaucoup sur les circuits. Le Vietnam sera le premier à être conçu pour qu’il devienne un excellent circuit de course. » explique Ross Brawn, manager sportif de la F1.

« Nous verrons comment nous progresserons, mais rien n’est jamais certain à 100%, nous ferons probablement une ou deux erreurs – mais je pense que cela contribuera grandement au type de circuit que nous souhaitons faire [à l’avenir]. Nous allons apprendre du Vietnam pour faire le prochain. »

« Nous ne voulons pas que toutes les pistes soient identiques. Ce serait extrêmement ennuyeux si nous avions d’excellents circuits de course, mais tous basés sur le même modèle. »

« Nous voulons que les pays aient leur identité. nous voulons que les circuits soient uniques. Le Vietnam sera un circuit moitié ville et moitié course, ce qui, à mon avis, est vraiment excitant. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

pdg mclaren

Le PDG de McLaren a connu des moments frustrants, mais n’a jamais ressenti de pression négative

Mercedes dévoile la livrée spéciale de la W10