mercedes W10 valtteri bottas

La F1 veut une plus grande implication de Mercedes et Ferrari pour le prochain documentaire Netflix

Alors que la première saison de la série consacrée à la saison 2018 de F1 est disponible dés aujourd’hui (8 mars) sur Netflix, la Formule 1 aimerait que Mercedes et Ferrari soient un peu plus impliquées pour la seconde saison.

Le documentaire Drive to Survive racontera un certain nombre d’histoires sur les équipes de F1 et les pilotes qui ont participé à la saison 2018, le tout programmé sur une série de dix épisodes.

Mais lors du tournage de la première saison, les producteurs ont souligné l’absence de contribution de la part de Mercedes et Ferrari, qui jouaient à ce moment-là le titre mondial.

Bien que ces deux grandes équipes aient refusé de participer au tournage en début d’année, la Scuderia Ferrari a lâché du mou en fin de saison et est finalement présente à la fin du documentaire.

Pour la seconde saison, qui sera tournée cette année, les producteurs, ainsi que la F1, souhaitent que ces deux poids lourds de la discipline s’impliquent davantage, alors que le tournage a déjà débuté à Barcelone lors des essais hivernaux 2019.

« Ce sport peut se développer, et il se développera plus rapidement si toutes les équipes participent à ce processus. » explique Ross Brawn, manager sportif de la F1.

« Cela ne fait aucun doute, je pense que les équipes commencent à reconnaître qu’elles ne doivent pas seulement s’impliquer sur la piste, mais aussi dans tout ce qui nous permettra d’améliorer le sport. »

« Peut-être que toutes les équipes ne parviennent pas à cette conclusion au même moment, mais elles y arrivent. Je pense que nous allons voir un autre pas en avant en 2019. »

Trailer de Drive To Survive, disponible dés le 8 mars sur Netflix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

Une FW42 légèrement différente à Melbourne

bernie ecclestone F1

Ecclestone : « Red Bull n’a pas besoin de la F1 »