Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

Grand Prix de Barheïn

La FIA annonce une enquête de six à huit semaines sur l’accident de Romain Grosjean

La Fédération Internationale de l’Automobile a annoncé avoir débuté une longue enquête, qui devrait durer entre six et huit semaines, sur l’accident dont a été victime Romain Grosjean à Bahreïn

F1 - La FIA annonce une enquête de six à huit semaines sur l'accident de Romain Grosjean
@ Getty Images

Le Département Sécurité de la FIA enquête chaque année sur une trentaine d’accidents graves de course sur circuit dans le monde et cette enquête suivra le même processus.

L’enquête sur l’incident de Romain Grosjean portera sur tous les domaines, y compris les dispositifs de sécurité des concurrents tels que le casque, le HANS, le harnais de sécurité, les vêtements de protection, la cellule de survie, l’appui-tête, le système d’extinction embarqué et la protection frontale du cockpit, le Halo.

L’analyse comprendra également l’intégrité du châssis et les performances de la barrière de sécurité pour un impact de cette énergie et de cette trajectoire. Il évaluera également le rôle des commissaires de piste et de l’équipe d’intervention médicale.

La FIA travaillera avec toutes les parties impliquées, y compris le promoteur de la Formule 1, l’équipe Haas et la Grand Prix Drivers ‘Association, qui a déjà été contactée pour leur contribution.

La collecte de données sera au cœur de cette enquête et en Formule 1 il y a plus d’instrumentation de données que dans tout autre championnat. Les chercheurs de la FIA pourront collecter des données à partir des différents flux vidéo, dont une caméra haute vitesse qui fait face au conducteur et filme à 400 images par seconde pour révéler au ralenti ce qui lui arrive lors de l’accident.

Les données seront également recueillies à partir de l’enregistreur de données d’accident embarqué, qui révélera la vitesse et les forces sur la voiture, et les accéléromètres intra-auriculaires qui sont moulés pour s’adapter à l’intérieur du conduit auditif du pilote pour mesurer le mouvement de sa tête dans un crash.

L’enquête devrait prendre environ 6 à 8 semaines avant que les conclusions ne soient rendues publiques.

Ces informations seront introduites dans la base de données mondiale des accidents de la FIA (WADB), qui rassemble des données précieuses sur les accidents du monde entier, du karting à la Formule 1, en passant par le rallye et le cross-country.

Elle permet aux chercheurs d’étudier des cas d’accidents individuels et, lorsqu’ils sont considérés collectivement, les statistiques générées sont utilisées pour identifier les facteurs de risque fréquents et hiérarchiser les projets de recherche.

Ces données sont ensuite utilisées par le Groupe d’étude des accidents graves de la FIA (SASG), qui est présidé par le président de la FIA Jean Todt et implique les présidents de chaque commission sportive de la FIA, y compris les monoplaces, les rallyes, les voitures de tourisme, le karting, la dérive, les courses de dragsters. et Hill Climb. Sont également présents le personnel du département Sécurité de la FIA et les chefs des départements sportifs.

Cette composition pluridisciplinaire de ses membres, qui comprend des médecins, des ingénieurs, des chercheurs et des fonctionnaires, garantit que tous les domaines du sport automobile sont représentés dans ces réunions. Les accidents sont analysés du point de vue technique, opérationnel et médical, puis des mesures sont prises.

Le SASG travaille en collaboration avec le groupe de travail de recherche de la FIA (RWG), qui examine par des pairs les recherches en cours sur les nouveaux dispositifs de sécurité et les enquêtes sur les accidents menées par la FIA.

Le RWG est composé d’un corps d’ingénieurs influents de l’industrie du sport automobile qui ont de l’expérience à tous les niveaux du sport, ainsi que d’experts médicaux qui collaborent sur des questions de sécurité.

Les travaux d’enquête liés aux cas d’accidents graves et mortels sont examinés par le GTR avant d’être examinés par une réunion extraordinaire de la Commission Sécurité de la FIA, présidée par Sir Patrick Head. Les résultats sont ensuite présentés au Conseil mondial du sport automobile – l’ultime instance dirigeante.

Dans des cas particuliers, les cas sont également présentés à la Commission des pilotes de la FIA, où les membres ont la possibilité de faire des commentaires et de contribuer au processus d’enquête.

« Comme pour tous les accidents graves, nous analyserons tous les aspects de cet accident et collaborerons avec toutes les parties impliquées. » a déclaré Adam Baker, directeur de la sécurité à la FIA.

« Avec autant de données disponibles en Formule 1, cela nous permet de déterminer avec précision chaque élément de ce qui s’est passé et ce travail a déjà commencé. »

« Nous prenons cette recherche très au sérieux et suivrons un processus rigoureux pour savoir exactement ce qui s’est passé avant de proposer des améliorations potentielles. »

3 Commentaires

3 Comments

  1. Lajoux

    3 décembre 2020 à 09:57

    Quelle débauche de compétences et d’énergies pour analyser cet accident ! C’est évidemment grâce à cette organisation que Romain est vivant et très légèrement blessé..la sécurité y sera la grande gagnante ! Maintenant l’erreur humaine est un facteur aléatoire, comme le fait de s’être déporté sur la droite sans voir la voiture de kwiat et l’accrocher fortement. Ailleurs et un autre jour où un autre circuit aurait peut-être donner lieu à un incident sans conséquences.. enfin bravo à tous les pilotes qui font un métier qui reste risqué.

  2. Titi

    3 décembre 2020 à 10:15

    Entre autres il va falloir se pencher sur le méga angle mort dans les monoplaces… un peu de technologie pourrait bien aider pour signaler une présence au pilote. Ces retros « alibi » me semblent d’un autre temps.

  3. Dr Bernard Juby (ex Track Medic)

    3 décembre 2020 à 10:27

    They should also look at the irresponsible driving of the one who cut across his car fron left to right & hit his front wheeel, thus causing him to crash!!!

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aimer

News

Le directeur de l'équipe Mercedes, Toto Wolff, a pris la défense de son pilote Lewis Hamilton après que Christian Horner, directeur de l'équipe Red...

News

Après avoir été testé positif au coronavirus, le directeur de l'équipe Mercedes, Toto Wolff, a respecté une quarantaine de dix jours

Saison 2021

Le faux suspense concernant la reconduction de Lewis Hamilton chez Mercedes prendra fin dans les prochaines semaines avec un accord qui sera annoncé début...

Opinion

L'Espagnol Carlos Sainz ne cherchera pas à imiter son idole Fernando Alonso en Formule 1 et veut plutôt écrire sa propre histoire en catégorie...

News

Le champion du monde de Formule 1 2009, Jenson Button, participera à la première saison de l'Extreme E au volant d'une voiture de sa...

News

Le jeune Giuliano Alesi a fait ses débuts au volant d'une Formule 1 ce lundi sur la piste privée de Ferrari à Maranello, 30...

Saison 2021

Le champion du monde 2009, Jenson Button, a hâte de débuter dans son nouveau rôle de conseiller spécial chez Williams, l'équipe de ses débuts...

News

Red Bull Advanced Technologies va partager son expérience de la F1 avec Oreca pour concevoir le châssis d'une voiture de course d'endurance à hydrogène

Annonce

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1 - 2021 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.