La FIA ouvre une enquête concernant le drapeau à damier agité trop tôt au GP du Japon

La FIA a lancé une enquête pour comprendre pourquoi le drapeau à damier électronique a été agité un tour trop tôt ce dimanche à Suzuka.

Ce dimanche à Suzuka, la course a été stoppée au 52° tour de course, ce qui a permis à Sergio Perez de terminer dans le top dix malgré le fait que le Mexicain ait été victime d’un crash dans le 52° tour.

Le Grand Prix du Japon comptait 53 tours de course officiellement, mais comme le stipule l’article 43.2 du règlement sportif de la F1 : « Si, pour une raison quelconque, le signal de fin de course est donné avant que la voiture en tête n’effectue le nombre de tours prévu ou si le temps réglementaire est écoulé, la course sera réputée terminée lorsque la dernière voiture a franchi la ligne avant le signal. »

Cela signifie donc que le résultat final du Grand Prix du Japon est pris en compte à la fin du tour 52 et non au tour 53 comme cela aurait dû être fait.

Si cela ne change pas grand chose pour les voitures de tête, l’impact est plus grand au milieu du peloton, puisque Perez prend la neuvième position sans avoir franchi la ligne d’arrivée, ce qui laisse Nico Hulkenberg à la dixième place.

Ce n’est pas la première fois qu’une telle situation arrive puisqu’en 2018 au Grand Prix du Canada un invité VIP avait agité le drapeau à damier un tour trop tôt. Après cet incident, la FIA a mis en place le drapeau à damier électronique, mais force est de constater que l’erreur peut aussi venir de l’ordinateur.

0 Comments

  1. Oui c’était le commissaire qui a eu une mésentante avec la top model Winnie Harlow qui du coup a agité le drapeau un tour trop tôt. Par contre ici, y avait pas de VIP je crois.
    Par contre c’est faux de dire que Perez n’a pas franchis la ligne, puis qu’il l’a franchi au 52ème tours.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.