Restez connectés

Automobile

La Mercedes-AMG A 35 sera dévoilée au mondial de Paris

Publié

le

© DR

Avis aux amateurs, Mercedes a confirmé que les déclinaisons AMG de la toute nouvelle Mercedes Classe A seront présentées dans les prochains mois, avec dans un premier temps la Mercedes-AMG A35 qui sera présentée au mondial de Paris en octobre au grand public (certainement quelques jours avant pour la presse).

Cette version sportive de la Classe A devrait délivrer une puissance d’environ 300 chevaux et sera animée par le moteur 4 cylindres Turbo 2 Litres, ce moteur sera d’ailleurs couplé à un alterno-démarreur afin de gagner en efficacité à bas régime et aussi pour minimiser les rejets de CO2.

Cette A 35 devrait naturellement être moins impressionnante que la Mercedes-AMG A 45, qui devrait être présentée quelques semaines plus tard.

Pour l’instant, la nouvelle Mercedes Classe A n’est disponible qu’en versions A 160, A 180 et A 200, mais la gamme sera très prochainement étoffée de ces versions sportives très attendues par la clientèle du constructeur allemand.

La Classe A AMG aura pour mission première de rivaliser avec l’Audi S3 et ses 310 chevaux, grâce à son moteur 2,0 L TFSI.

.
commentaires

Automobile

Mercedes dévoile la Classe A35 AMG

Publié

le

© Mercedes-AMG

A quelques jours de sa présentation officielle au mondial de Paris, Mercedes a dévoilé la première version sportive de sa nouvelle Classe A : La A35 AMG.

En attendant la A45 AMG, qui devrait dépasser les 400 chevaux, Mercedes nous présente déjà sa petite sœur : La A 35, dotée d’un moteur 2L turbo développant 306 chevaux et 400 Nm de couple.

Cette Mercedes A 35 AMG est équipée d’une boîte automatique à double embrayage 7G Speedshift DCT, mais aussi de la transmission intégrale 4Matic. Selon les conditions de roulage, cette dernière peut envoyer l’intégralité du couple sur l’essieu avant ou bien le répartir entre l’avant et l’arrière.

Concurrente directe de la Ford Focus RS

Le 0 à 100 km/h est abattu en 4,7 s, soit un temps équivalent à celui de la Ford Focus RS et seulement supérieur d’un dixième à celui de la première A45 sortie en 2013. De plus, la voiture bénéficie de la fonction Race Start, faisant office de launch control pour pouvoir effectuer des départ canons.

Cinq modes de conduite pourront être choisis par le conducteur : Chaussée glissante, Confort, Sport, Sport+ et Individual. Notez qu’en mode Sport+ le son de l’échappement et le double débrayage automatique sont optimisés.

Niveau freinage, la Classe A35 AMG embarque des disques ventilés et perforés de 350 mm à l’avant, couplé à des étriers fixes à quatre pistons. Une suspension adaptative est également disponible en option, proposant trois modes privilégiant le confort ou le sport.

La Classe A enfile le survêt

A l’extérieur, la Classe A35 AMG se différencie de sa petite sœur « classique » par l’ajout d’une calandre à double lamelles chromées, de grosses entrées d’air sur le bouclier, une lame ainsi que des ailettes sur les côtés. A l’arrière, un énorme diffuseur est présent sous le pare-choc,  qui entoure d’ailleurs de sorties d’échappement, ainsi qu’un aileron posé sur le toit pour donner à cette petite bombinette un look ravageur.

Un intérieur sportif

A l’intérieur, la Classe A35 AMG se démarque par des sièges spécifiques, ainsi que par des touches de couleur rouge ou jaune parsemées sur la planche de bord et les contre-portes. Le combiné numérique bénéficie quant à lui de trois modes d’affichage spécifique AMG, tandis qu’un enregistreur de données, baptisé Track Pace AMG,  est disponible pour les pilotes en herbe.

Mercedes ouvrira les commandes de cette Classe A35 AMG dés le mois d’octobre lors de la présentation officielle au mondial de Paris.

Lire

Automobile

Audi présente sur son SUV 100% électrique !

Publié

le

© Audi

Le constructeur allemand Audi a présenté ce mardi son premier modèle de série 100% électrique : l’Audi e-tron. Un SUV électrique sportif et familial.

Deux moteurs électriques animent puissamment le SUV électrique, sans émissions de CO2 et quasi en silence, développant une puissance jusqu’à 300 kW et un couple de 664 Nm. Le couple maximal est atteint en quelques fractions de seconde seulement et offre une puissance de traction exceptionnelle.

Il permet également une accélération de 0 à 100 km/h en 5,7 secondes seulement. La vitesse maximale de l’Audi e-tron est fixée à 200 km/h.

Nouvelle génération du système quattro

Une nouvelle génération de quattro (transmission intégrale électrique) garantit une traction remarquable et une excellente conduite sur tout type de terrain et quelles que soient les conditions météorologiques. Elle assure la régulation continue et entièrement variable de la répartition du couple entre les deux essieux en une fraction de seconde.

Dans la plupart des cas, le SUV électrique utilise principalement son moteur électrique arrière afin d’obtenir la plus grande efficience possible. Si le conducteur a besoin de plus de puissance qu’il ne peut en fournir, la transmission intégrale électrique redistribue le couple vers l’essieu avant.

Cela se produit également de façon prédictive avant même que la voiture ne commence à perdre de l’adhérence sur du verglas ou dans les virages serrés et rapides, ou encore si le véhicule sous-vire ou survire. Les talents dynamiques de l’Audi e-tron sont particulièrement flagrants dans les conditions de faible adhérence, comme sur la neige.

Le système de batterie, parfaitement adapté aux dimensions de l’Audi e-tron, se trouve entre les essieux. Il présente la forme d’un bloc large et plat situé sous l’habitacle. Cela place le centre de gravité du SUV à peu près au même niveau que sur une berline. La répartition de la charge entre les essieux est parfaitement équilibrée, à environ 50:50.

Ultra-adaptable

Avec Audi drive select, le conducteur peut adapter les caractéristiques de l’Audi e-tron selon sept profils en fonction de la situation de conduite, des conditions de la route ou des performances personnelles. Le système régit également la suspension pneumatique standard avec amortisseurs adaptatifs.

Ainsi, le conducteur ressent vraiment la différence entre la conduite douce et confortable et la conduite sportive et dynamique. Les amortisseurs pneumatiques s’adaptent individuellement aux conditions de la route en fonction de la vitesse et des préférences du conducteur, faisant varier la hauteur de la carrosserie jusqu’à 76 millimètres.

Carrosserie basse étant synonyme de meilleure aérodynamique, l’autonomie du véhicule électrique est prolongée, ce qui est particulièrement intéressant pour les longs voyages.

400 kilomètres d’autonomie

L’Audi e-tron est capable de parcourir plus de 400 kilomètres avec une seule charge selon le cycle WLTP. Cette valeur est notamment liée à l’innovant système de récupération d’énergie, qui assure 30 % de l’autonomie.

Le SUV électrique peut récupérer de l’énergie de deux façons : en roue libre, quand le conducteur lève le pied de l’accélérateur, ou par le freinage, lorsque la pédale de frein est enfoncée. Dans les deux cas, les moteurs électriques fonctionnent comme un générateur et transforment l’énergie cinétique de l’Audi e-tron en énergie électrique.

Lors de décélérations allant jusqu’à 0,3 g, c’est-à-dire dans plus de 90 % des cas, les deux moteurs électriques récupèrent seuls l’énergie. Les disques de freins, qui ne sont sollicités que lorsque le conducteur effectue une décélération de plus de 0,3 g en utilisant la pédale de frein, réagissent alors extrêmement rapidement grâce à un nouveau concept électrohydraulique.

Audi est le premier constructeur au monde à utiliser cela dans un modèle de série entièrement électrique. Lors d’un freinage depuis une vitesse de 100 km/h, par exemple, l’Audi e-tron peut récupérer jusqu’à 300 Nm de couple et  220 kW de puissance, ce qui correspond à plus de 70 % de sa puissance de fonctionnement.

Jusqu’à présent, aucun modèle de production en série n’y parvenait. Selon la situation de conduite, le système de contrôle des freins électrohydraulique intégré détermine pour chaque essieu si le SUV ralentira via le moteur électrique, les disques de freins ou les deux pour la récupération.

Une aérodynamique sophistiquée

L’aérodynamique sophistiquée de l’Audi e-tron est un autre facteur clé de son extraordinaire efficience. Les Virtual Mirror en option, une première sur un véhicule de série, sont un élément marquant de ce véhicule. Leurs supports plats contiennent une petite caméra dont l’image est projetée à l’intérieur sur des écrans OLED au contraste quasi infini.

La suspension pneumatique et le soubassement entièrement caréné d’une plaque en aluminium protègent la batterie à haut voltage. Ces éléments réduisent la traînée, tout comme l’admission d’air de refroidissement variable, qui comprend des canaux de refroidissement des freins avant et sert de point de commutation entre le système de gestion thermique complexe et la pompe à chaleur standard.

Les avantages du système de gestion thermique sont des performances élevées et stables même en cas de forte sollicitation, une autonomie élevée et une recharge en courant continu rapide.

Quand elle est équipée des Virtual Mirror, l’Audi e-tron présente un Cx de 0,27, une résistance très faible par rapport aux autres véhicules de la gamme. A l’usage, le Cx permet de gagner une quarantaine de kilomètres par charge de batterie par rapport à un véhicule comparable utilisant des combustibles traditionnels.

Des solutions de recharge intelligentes

L’Audi e-tron est la première voiture de production en série à pouvoir être chargée dans des stations de recharge rapide en courant continu (DC), jusqu’à 150 kW. Cela signifie que le SUV électrique est prêt pour un nouveau long trajet en 30 minutes environ. Il peut également être chargé en courant alternatif (AC), jusqu’à 11 kW et la charge à 22 kW est disponible en option.

Le système de charge proposé par Audi permet aux clients e-tron d’accéder facilement à environ 80 % des stations de charge publiques d’Europe. Que ce soit pour utiliser des stations en courant continu ou alternatif, 11 kW ou 150 kW, une simple carte suffit à lancer le processus.

La procédure deviendra encore plus pratique avec la fonction Plug & Charge, qui arrivera en 2019 : la voiture est reconnue par le réseau, sans action supplémentaire que de brancher le câble de charge.

Audi propose différentes options de charge à domicile. La première, le système de recharge mobile standard, peut être utilisé sur une prise de courant domestique de 230 volts ou sur une prise triphasée de 400 volts. La deuxième est le système de charge connect en option, qui multiplie la puissance par deux, la faisant passer à 22 kW.

Associé à un système de gestion de l’énergie domestique, il propose des fonctions intelligentes comme la charge en heures creuses ou l’utilisation de l’énergie solaire, si le domicile est équipé d’un système photovoltaïque.

Les clients Audi peuvent contrôler tous les processus de charge ainsi que l’activation du chauffage ou de la climatisation depuis leur smartphone avec l’application myAudi.

Premières livraisons fin 2018

L’Audi e-tron est en train de sortir de la chaîne de montage de l’usine neutre en CO2 de Bruxelles. Les premières livraisons aux clients européens sont prévues pour la fin 2018. En Allemagne, le prix de départ est de 79 900 euros. Sur certains marchés, les clients ayant déjà réservé leur voiture pourront choisir l’exclusive « Audi e-tron edition one », un modèle spécial limité à 2 600 unités et comprenant des détails de design spécifiques et un pack d’équipements particulièrement généreux.

Lire

Automobile

Mercedes dévoile son premier modèle 100% électrique : Le EQC

Publié

le

© DR

C’est un véritable événement sur le marché des voitures électriques, puisque Mercedes vient de présenter ce mardi 4 septembre son tout premier véhicule 100% électrique : Le Mercedes EQC.

Ce SUV 100% électrique fait partie de la gamme de modèle électrique de la marque à l’étoile baptisée EQ Power. L’EQC a été dévoilé ce mardi depuis Stockholm et sera présenté au public lors du prochain mondial de l’auto à Paris du 4 au 14 octobre.

Long de 4,76 mètres, le EQC se rapproche du gabarit d’un Mercedes GLC, mais le nouveau modèle de la marque présente des touches de bleu, ainsi qu’un masque noir inédit entourant la calandre et les optiques à l’avant du véhicule.

450 kilomètres d’autonomie

A l’arrière, des feux très fins s’étendent sur toute la largeur, ce qui semble devenir la norme désormais sur bon nombre de modèles.

Ce SUV reçoit un moteur électrique sur chaque essieu pour une puissance cumulée de 408 chevaux et un couple annoncé par le constructeur de 765 Nm. A l’avant, le premier bloc assure une efficacité optimale en conduite douce, tandis que le second bloc monté sur l’essieu arrière ajoute du dynamisme en cas de besoin.

La batterie Lithium-ion de 80 KwH permettrait quant à elle une autonomie de plus de 450 kilomètres selon le constructeur [norme d’homologation NEDC]

Commercialisé au deuxième semestre 2019

Après la présentation officielle au mondial de Paris au mois d’octobre, le Mercedes EQC sera commercialisé en milieu d’année 2019 pour un tarif débutant à 85 000 euros, ce qui place le EQC comme un réel rival de la Tesla, ainsi que le Jaguar I-Pace ou encore les futures Audi e-Tron et BMW iX3.

Lire

Automobile

Renault dévoile le Arkana, mais qui sera réservé aux marchés internationaux

Publié

le

© Renault

Renault dévoile son show car ARKANA en avant-première mondiale au Salon International de Moscou, un coupé-crossover inédit annonçant un véhicule destiné aux marchés internationaux. Son design novateur pour la catégorie sera un atout dans un segment C extrêmement concurrentiel.

Le segment C est actuellement le secteur le plus dynamique et le plus compétitif de l’industrie automobile. Et tout particulièrement pour les SUV. Les besoins des clients sont de plus en plus variés. Le Renault ARKANA est né de ces nouvelles attentes en alliant avec brio l’élégance d’un coupé et la robustesse d’un SUV.

« Le showcar ARKANA est un coupé-crossover unique, une fusion parfaite entre l’élégance d’une berline et la force d’un SUV. Nous lui avons apporté tous les attributs de la marque Renault, avec un design musclé, la force et la sensualité de notre touche française. » déclareLaurens Van den Acker – Directeur du Design Industriel, Groupe Renault.

Ce nouveau véhicule sera fabriqué et commercialisé dans différents pays à travers le monde, en commençant par la Russie dès 2019. Le Renault ARKANA sera ensuite produit et distribué en Asie et dans d’autres régions, avec ce même design unique, mais adapté aux attentes des marchés locaux.

Lire

Automobile

Ferrari dévoile sa 488 Pista Spider

Publié

le

© Ferrari

la Ferrari 488 Pista Spider, a été dévoilée au cours du célèbre Concours d »élégance de Pebble Beach, en Californie un peu plus tôt cette semaine.

La Ferrari 488 Pista Spider est le 50ème modèle décapotable de la firme de Maranello et une présentation en première aux États-Unis était un choix naturel puisque, depuis les années 1950, les clients nord-américains ont toujours été des connaisseurs avertis des cabriolets haute performance.

Ce nouveau modèle établit une nouvelle référence pour Ferrari en ce qui concerne les performances avec un rapport poids / puissance sans précédent de 1,92 kg / cv. Un résultat rendu possible par l’adoption du moteur Ferrari V8 le plus puissant jamais conçu, qui a récemment été élu Meilleur moteur au monde pour la troisième année consécutive lors des prix internationaux 2018 du moteur de l’année.

Le V8 bi-turbo de 3902 cc libère 720 cv et combine cette puissance à un couple croissant à tous les régimes pour une accélération continue et sans fin jusqu’à la ligne rouge. Le son unique du moteur est maintenant encore plus fascinant grâce à la configuration ouverte.

Plus légère pour plus de performance

La philosophie de la course a imposé un choix sans compromis de matériaux pour la carrosserie de la Pista Spider, qui  est également revisitée dans les solutions intérieures, le poids étant économisé par l’utilisation de composants légers et épurés. Outre l’utilisation généreuse de fibres de carbone et d’Alcantara, les tapis ont été remplacés par des plaques de pied en aluminium à motifs et la poignée de la porte côté conducteur est désormais une simple sangle.

En termes d’ingénierie, la Ferrari 488 Pista Spider est directement issue de la 488 Pista, qui englobe toute l’expérience de course réunie sur les circuits mondiaux avec le 488 Challenge et le 488 GTE. En conséquence, la nouvelle Spider offre le plus haut niveau de transfert technologique, de la piste à la voiture de tourisme. 

La dynamique du véhicule est aiguisée pour ce cabriolet à 8 cylindres qui offre une combinaison homogène d’accélérations, d’efficacité du freinage, de changements de vitesse ultra-rapides, de direction précise, d’adhérence, de stabilité et de tenue de route exceptionnelle.

Le résultat? Une expérience de conduite complètement captivante et sans précédent. Ceci a été réalisé en partie grâce au nouveau système de contrôle de la dynamique latérale, le Ferrari Dynamic Enhancer (FDE), qui rend la conduite à la limite plus intuitive, contrôlable et prévisible.

La Pista Spider est dotée de nouvelles jantes en alliage de 20 pouces au fini diamant avec une interprétation novatrice à effet étoilé à 10 rayons des jantes traditionnelles berlinetta. Les roues optionnelles en fibre de carbone, disponibles en une seule pièce, offrent une réduction de poids de 20% par rapport aux alliages forgés standard.

Lire

Automobile

Officiel : Jaguar fait renaître la Type E et lance la production de la version électrique

Publié

le

© Jaguar

La Jaguar Type-E zéro émission va rentrer en production. Cette annonce découle du succès rencontré par le concept électrique de la sportive emblématique présenté au Jaguar Land Rover Tech Fest en 2017.

Le concept original de « la plus belle voiture électrique du monde » ayant généré des réactions extrêmement positives, Jaguar a décidé de proposer la Type-E électrique à la vente.

En associant son expertise en termes de restauration, aux technologies de pointe de la Jaguar I-PACE – le SUV sportif zéro émission– Jaguar Classic proposera des Type-E sur mesure, transformées dans les locaux Classic Works de Coventry, au R.U., là où sont restaurées les remarquables Type-E Reborn.

Un service de transformation sera également proposé aux possesseurs de véhicules existants. Pour préserver l’authenticité de la voiture originale, la transformation sera entièrement réversible.

« Nous avons été très agréablement surpris par les réactions positives générées par le concept Type-E Zero. En assurant ainsi la pérennité des voitures de collection, Jaguar Classic franchit une étape majeure de son évolution. » déclare Tim Hannig, directeur de Jaguar Land Rover Classic.

« La Type-E Zero met en évidence l’histoire incroyable de la Type-E et l’expertise de Classic Works, tout en confirmant l’engagement de Jaguar Land Rover dans les véhicules zéro émission à tous les niveaux, y compris chez Jaguar Classic. »

Non seulement le concept Jaguar Type-E Zero ressemble à une Type-E et se conduit de la même façon, mais il offre aussi des performances hors du commun et des accélérations supérieures à la Type-E Série 1 d’origine.

Jaguar Classic proposera une autonomie de plus de 270 km pour toutes les Type-E électriques, grâce au poids contenu de la voiture et à sa finesse aérodynamique. Sa batterie de 40kWh pourra être rechargée en 6 à 7 heures selon la source d’électricité.

À l’exception de sa motorisation de pointe et de son tableau de bord modifié comprenant un écran tactile multimédia de dernière génération (disponible en option), le concept Type-E Zero est en très grande partie d’origine. Les feux avant à LED apportent la touche finale à ce design iconique.

Le moteur électrique avec réducteur à ratio unique a été conçu spécifiquement pour la Type-E en recourant à de nombreux composants de la Jaguar I-PACE. Son pack de batteries lithium-ion a les mêmes dimensions et un poids similaire au moteur XK de 6 cylindres utilisé sur la Type-E d’origine ; de plus, il occupe le même emplacement que le moteur XK.

Le moteur électrique est monté juste derrière le pack de batteries à la place de la boîte de vitesses de la Type-E. Un nouvel arbre de transmission envoie la puissance au différentiel et à la transmission finale.

L’utilisation d’un groupe motopropulseur électrique au poids et aux dimensions similaires au moteur essence d’origine a permis de conserver la structure de la voiture, y compris la suspension et les freins ; la transformation en est ainsi simplifiée et les impressions à son volant préservées. La répartition des masses entre l’avant et l’arrière ayant également été maintenue, sa conduite, sa tenue de route et son freinage sont semblables à ceux de la Type-E d’origine.

Lire
.
.
.
.

Copyright © 2018 F1ONLY.fr Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr est référencé sur ActuF1.com Ce site Internet n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.

0Shares