voiture de sécurité grand prix de singapour

La voiture de sécurité sera au centre des stratégies à Singapour

Pirelli s’attend à une grande variété de stratégie de la part des équipes ce week-end pour le Grand Prix de Singapour.

Quinzième manche de l’année, le Grand Prix de Singapour offre des défis bien différents de ceux auxquels ont dû faire face les équipes au Grand Prix d’Italie il y a dix jours.

A l’opposé du tracé rapide de Monza, le circuit de Singapour est composé de 23 virages et la probabilité de voir une voiture de sécurité en course y est très élevée. Cet élément sera donc pris en compte par la plupart des équipes selon Pirelli.

« Il est difficile de penser à un contraste plus grand entre Monza et Singapour. Les équipes auront donc une réinitialisation importante alors que nous nous dirigeons vers la dernière étape de la saison. » explique Mario Isola, le directeur de Pirelli en F1.

« Cependant, elles connaissent assez bien les défis uniques de Singapour. elles auront donc une bonne idée de ce à quoi elles doivent s’attendre lorsqu’elles se retrouveront sur la piste vendredi. »

« Nous avons vu par le passé qu’il était possible de faire varier la stratégie. Après avoir dépassé les difficultés à Marina Bay, les équipes évalueront avec soin la manière dont elles pourraient tirer avantage de la stratégie pour progresser dans la hiérarchie. »

« Surtout en prenant en compte la très forte probabilité de voiture de sécurité là-bas, ce qui peut changer le teint d’une course. Il sera intéressant de voir si quelqu’un essaie de se qualifier sur le Médium plutôt que sur le Tendre, pour ajouter de la flexibilité à la stratégie, compte tenu de toutes les variables. »

« Il y a des choix de pneus assez différents parmi les conducteurs, donc nous pourrions voir des approches alternatives. »

Les choix de pneus de chaque pilote à Singapour

15-SG-Selected-Sets-Per-Driver-EN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

Zak Brown PDG de McLaren

Zak Brown estime que McLaren ne pourra pas se battre pour le titre avant 2023

carlos sainz mclaren

Carlos Sainz : « McLaren apprécie à nouveau la Formule 1 »