F1 - L'Alfa Romeo de Raikkonen inspectée en profondeur par la FIA à Imola
in

L’Alfa Romeo de Raikkonen inspectée en profondeur par la FIA à Imola

C’est l’Alfa Romeo de Kimi Raikkonen qui a été choisie au hasard par la FIA pour subir un contrôle approfondi après le Grand Prix d’Emilie-Romagne qui s’est disputé à Imola le 18 avril.

La FIA a décidé de mettre en place à partir de cette saison 2021 un contrôle technique plus approfondi après chaque épreuve disputée dans le championnat du monde de Formule 1.

Afin de compléter des contrôles techniques plus approfondis des voitures du championnat, le délégué technique [NDLR: Jo Bauer] sélectionnera systématiquement et au hasard une voiture à chaque manifestation après la course pour un démontage plus approfondi, des contrôles de conformité et des contrôles des logiciels et des systèmes.

Lors de la première manche disputée à Bahreïn, c’est la Mercedes de Valtteri Bottas qui a été contrôlée de façon approfondie après l’épreuve, la FIA n’ayant relevé aucune anomalie sur la W12 du Finlandais.

Après la deuxième manche disputée à Imola, la FIA n’avait pas indiqué quelle monoplace avait subi ce contrôle approfondi après la course, mais dans une note envoyée ce jeudi à la veille du Grand Prix du Portugal, le délégué technique Jo Bauer a indiqué que la FIA a contrôlé la monoplace de Kimi Raikkonen après le GP d’Emilie-Romagne.

« Après la course du Grand Prix d’Émilie-Romagne 2021, la voiture numéro 07 a été choisie au hasard parmi les dix voitures du top dix pour des inspections physiques plus poussées, soit tous les composants du système de direction (volant, colonne de direction, crémaillère de direction, système d’assistance électrique, etc.) conduits hydrauliques et réservoirs, biellettes de direction ainsi que tous les capteurs attachés, métier à tisser et leurs connexions au SECU et à d’autres unités. »

« Tous les composants inspectés se sont avérés conformes aux règlements techniques de la Formule 1 2021. »

Pour rappel, Kimi Raikkonen a écopé d’une pénalité de trente secondes après l’arrivée de l’épreuve à Imola pour un non respect de la procédure de restart en cours après un drapeau rouge.

Cette pénalité a exclu Kimi Raikkonen du top dix et a permis à Fernando Alonso d’y entrer, l’Espagnol marquant ainsi son tout premier point de la saison pour l’équipe Alpine.

F1 - L'Alfa Romeo de Raikkonen inspectée en profondeur par la FIA à Imola

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

F1 - Paddy Lowe : "Je n'ai pas aimé ces deux années passées chez Williams"

Paddy Lowe : « Je n’ai pas aimé ces deux années passées chez Williams »

mercedes-f1-news

Mercedes signe un partenariat avec l’association « for Black and Minority Ethnic Engineers »