Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

GP F1 d'Italie

Norris a loupé son départ à Monza à cause d’un mauvais paramétrage

Daniel Ricciardo, McLaren MCL36, leads Pierre Gasly, AlphaTauri AT03, Max Verstappen, Red Bull Racing RB18, Fernando Alonso, Alpine A522, and the remainder of the field at the start exiting a corner

Le pilote McLaren Lando Norris ne cachait pas sa déception ce dimanche soir après l’arrivée du Grand Prix d’Italie où il a franchi la ligne d’arrivée à la septième place après avoir pris le départ depuis la deuxième ligne derrière la Ferrari de Leclerc et la Mercedes de Russell.

Ce dimanche à Monza, Lando Norris est resté littéralement collé sur la grille de départ à l’extinction des feux, notamment parce qu’un mauvais paramétrage de la procédure de départ sur son volant lui a coûté de précieuses secondes. En restant collé ainsi sur son emplacement, Lando Norris a perdu quatre positions dès le départ de la course et franchira finalement la ligne d’arrivée à cette même place.

“Je suis très content du résultat final compte tenu du rythme qui était soutenu aujourd’hui. Mais je pense que nous aurions pu finir P5 ou P6 mais nous avons perdu plusieurs places en raison d’un problème au départ, ce qui a compromis ma course.” expliquait Norris ce dimanche soir à Monza.

“C’est assez difficile [à encaisser], surtout le jour où nous aurions pu marquer de gros points. Je pense qu’il y avait des erreurs dans les paramétrages de départ, des choses que je ne pouvais pas modifier ou adapter, donc en gros j’avais à faire à une voiture qui n’était pas prête pour prendre un départ.”

“Cela signifie que l’anti-calage s’est mis en marche deux ou trois fois et j’ai perdu beaucoup de temps et des positions, ce qui m’a probablement coûté la cinquième place. Donc, oui je suis un peu déçu. Je suis déçu parce que j’ai l’impression d’avoir fait du bon travail et j’ai bien piloté, mais nous avons fait trop d’erreurs [avec la procédure de départ].”

Vers la fin du Grand Prix d’Italie, Norris a semblé passablement irrité et a demandé à son ingénieur de le laisser tranquille à la radio, mais le Britannique a maintenu qu’il était relativement “détendu” et qu’il voulait juste se concentrer pour obtenir un meilleur résultat.

“J’étais détendu, je performe mieux quand je suis détendu et quand je suis cool. Evidemment, vous souhaitez juste être dans votre bulle et vous concentrer pour faire votre propre truc et c’est tout.” a expliqué le pilote McLaren.

Après le Grand Prix d’Italie, l’équipe McLaren reste cinquième au championnat du monde des constructeurs avec 18 points de retard sur l’équipe Alpine.

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1. 2015-2023 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.