Restez connectés

News

McLaren n’est pas contre le prêt de Lando Norris, mais seulement sur du court terme

Publié

le

© McLaren

McLaren envisagerait volontiers de prêter son jeune pilote Lando Norris à une autre équipe en F1, mais à la seule condition que le contrat soit à court terme.

Toro Rosso a récemment tenté de débaucher le jeune pilote de réserve de l’équipe de Woking pour lui offrir un baquet de titulaire en F1, cependant, McLaren a gentiment rejeté l’offre de l’équipe italienne, essentiellement parce que Toro Rosso souhaitait signer Lando Norris pour plusieurs saisons.

Mais avec l’incertitude de pouvoir garder Fernando Alonso l’année prochaine au sein de l’équipe, McLaren souhaite garder ses options ouvertes, y compris la possibilité de promouvoir Norris au rang de titulaire dés 2019.

Cependant, Zak Brown, le directeur de l’équipe McLaren, n’est pas contre l’idée de prêter Lando Norris sur du court terme à une autre équipe.

« S’il y avait une opportunité pour Lando d’acquérir de l’expérience, alors c’est quelque chose que nous considérerions. » explique Brown.

« Lando est un pilote McLaren, il a un bel avenir chez nous et nous n’avons aucun intérêt à le laisser partir avec un contrat à long terme. »

Le jeune pilote britannique est pressenti pour remplacer Fernando Alonso l’an prochain en F1, les rumeurs envoyant le double champion du monde en Indycar avec McLaren en 2019.

.

News

Honda se fixe déjà des objectifs très élevés avec Red Bull Racing

Publié

le

© Honda

Il y a à peine 12 mois, l’avenir de Honda en Formule 1 semblait bien sombre, alors que sa relation avec McLaren implosait après un partenariat décevant en trois saisons.

Mais un an plus tard, non seulement Honda a remporté un certain succès lors des manches d’ouverture de la saison 2018 (4° place de Pierre Gasly à Bahreïn) avec Toro Rosso, mais a également décroché un contrat de partenariat avec Red Bull Racing ou nez et à la barbe de Renault.

Le manager de Honda, Masashi Yamamoto, déclare que la première priorité de ce partenariat sera de s’assurer que Red Bull Racing fasse aussi bien en 2019 qu’elle ne l’a fait jusqu’à présent.

« Comme point de départ, nous ne voulons pas que la performance de Red Bull Racing ne soit inférieure à son niveau actuel. » déclare le Japonais.

« Notre objectif est d’aller plus loin et de faire mieux que ce qu’ils font en ce moment. Ils ont remporté plusieurs championnats et cette année ils ont déjà remporté quelques courses. »

« De plus, il est également évident qu’ils ont un très bon châssis, cela signifie que nous aurons de meilleures chances de gagner des courses, ce qui donne une motivation supplémentaire à tous les membres de Honda. »

« Mais en même temps, c’est une pression et une responsabilité énorme pour nous. C’est dans la nature de Honda de toujours viser une cible très élevée, et je pense que c’est ce qui fait que Honda est Honda. »

Le manager Motorsport de Honda a également confirmé que l’arrivée de Red Bull Racing ne modifierait pas l’approche de Honda envers Toro Rosso l’an prochain.

« Nous fournirons la même spécification de PU à Red Bull et à Toro Rosso. Du point de vue du constructeur, il ne serait pas logique d’identifier l’une ou l’autre des équipes comme un client ou comme une équipe d’usine. »

Toro Rosso de Pierre Gasly à Monaco

« Les réglementations actuelles nous obligent à fournir la même unité de puissance à toutes nos équipes. En ce sens, ce contrat met les trois parties à position égale. »

« Tout comme dans le cas de Toro Rosso, nous avons eu un ressenti de profond respect de la part de Red Bull tout au long des négociations qui ont abouti à ce contrat. Nous avons apprécié qu’ils nous montrent une telle attitude, même après nos années difficiles ces trois dernières années. »

« Bien que nous ne pouvons rentrer dans les détails du contrat, je dois dire que les conditions sont justes pour les deux parties. Nous pensons que nous devrons répondre à leurs attentes élevées, mais nous pouvons voir leur respect pour nous, et nous allons mettre tout ce que nous avons dans le développement pour la saison prochaine. »

Lire

News

Renault : « Aucune raison de penser que Red Bull ne recevra pas la spec C »

Publié

le

© Red Bull Content Pool

Renault espère pouvoir faire regretter à Red Bull sa décision de quitter le constructeur français pour s’équiper du moteur Honda à partir de la saison prochaine en Formule 1.

Cyril Abiteboul, le directeur général de Renault Sport Racing, compte beaucoup sur la prochaine évolution du moteur Renault pour faire avancer son équipe d’usine en termes de performance, ce qui pourrait peut-être faire regretter Red Bull dans son choix de motoriste pour la saison prochaine.

Mais le plus gros point d’interrogation actuellement est de savoir si Renault va continuer à fournir en temps et en heure toutes les dernières mises à jour moteur à son futur ex-client qu’est Red Bull Racing.

On se souvient tous que l’an dernier Toro Rosso avait annoncé quitter Renault en fin de saison pour passer chez Honda dés 2018, et depuis cette annonce, l’équipe de Faenza a cumulé les pépins sur son moteur Renault, ce qui avait agacé Helmut Marko, le conseiller motorsport de Red Bull.

« Nous allons tout faire pour leur faire regretter leur décision. » déclare Abiteboul à Motorsport.com. « Ce que je veux dire par là, c’est simplement de faire le meilleur travail possible en piste avec notre propre équipe, sous nos couleurs. »

moteur-renault-red-bull

« Je suis vraiment extrêmement excité par l’amélioration de la performance à venir, en particulier avec la spécification C qui sera introduite plus tard cette saison. »

« En ce moment, il n’y a aucune raison de penser que Red Bull ne va pas la recevoir, même s’il faut encore confirmer les détails de l’allocation moteur, mais j’espère que nous allons les faire regretter. »

Lire

News

Red Bull avec Honda…En attendant Porsche !

Publié

le

© Red Bull Content Pool

Red Bull a donc décidé de quitter Renault après douze années de bons et loyaux services afin de s’octroyer les services du motoriste japonais Honda à partir de la saison 2019.

Le contrat de partenariat signé entre les deux parties ne court que sur deux saisons, ce qui laisserait champ libre à Red Bull en 2021, au moment où les nouvelles règles seront introduites en F1, et surtout, au moment où Porsche pourrait faire son entrée en catégorie reine du sport automobile en tant que motoriste.

Ce serait en effet pour cette raison que Red Bull n’a signé qu’un contrat de deux ans avec Honda, pour éventuellement s’offrir le moteur Porsche en 2021 si jamais le bloc Honda n’était pas à la hauteur des attentes de l’équipe de Milton Keynes.

Après avoir arrêté son programme LMP1 en endurance l’an dernier, Porsche va faire son entrée en Formule E en 2019, mais les intentions du constructeurs allemand ont toujours été claires, rester deux ans en Formule électrique avant de revendre la structure pour se concentrer sur la F1.

Un retour de Porsche en tant que motoriste 

Le directeur financier de Porsche a d’ailleurs confirmé à la fin de l’année dernière que le constructeur basé à Stuttgart envisageait sérieusement un retour en F1 pour 2021.

Daniel Ricciardo au volant de la RB14 à Monaco

« La F1 pourrait être l’un des bons endroits où aller. » déclarait Lutz Meschke, président adjoint du conseil d’administration et membre du conseil des finances chez Porsche.

« La Formule E est désormais très importante pour nous, et la F1 est toujours un bon sujet auquel réfléchir. Je pense que nous tenons de très bonnes discussions concernant le nouveau moteur. »

Porsche pourrait revenir en Formule 1 en tant que motoriste avec un moteur V6 Biturbo afin de réduire les coûts, qui ont tout simplement explosé en catégorie reine depuis quelques années.

« Nous devons réduire les coûts en F1, et c’est une façon d’y parvenir [l’introduction d’un moteur V6 Biturbo]. Les discussions sont en cours pour être motoriste. »

Affaire à suivre…

Lire

News

Christian Horner : « Le début d’une nouvelle phase passionnante avec Honda »

Publié

le

© Red Bull Content Pool

Christian Horner, le team principal de l’équipe Red Bull Racing se félicite de la signature d’un contrat de partenariat de deux ans avec le motoriste Honda à partir de 2019.

Le Britannique estime qu’il s’agit là de la bonne direction pour son équipe et s’attend dores et déjà au début d’une nouvelle phase passionnante.

« Cet accord pluriannuel avec Honda marque le début d’une nouvelle phase passionnante dans les efforts d’Aston Martin Red Bull Racing pour concourir non seulement pour les victoires en Grand Prix, mais pour ce qui est toujours notre objectif – les titres de championnat. » Déclare Christian Horner.

« Nous avons toujours pris des décisions comme celles-ci sans passion et avec un seul critère à l’esprit: Croyons-nous que le résultat nous permettra de rivaliser à un niveau supérieur ? »

« Après mûre réflexion et évaluation, nous sommes certains que ce partenariat avec Honda est la bonne direction pour l’équipe. Nous avons été impressionnés par l’engagement de Honda envers la F1, par les mesures rapides qu’ils ont prises ces derniers temps avec notre équipe soeur Scuderia Toro Rosso, et par la portée de leur ambition, qui correspond à la nôtre. »

« Nous avons hâte de travailler avec Honda dans les années à venir et de courir ensemble à la poursuite des plus gros prix de F1. »

Lire

News

Helmut Marko : « Nous avons été extrêmement impressionnés par Honda »

Publié

le

© Honda

L’annonce tant attendue et qui semblait inévitable depuis quelques semaines maintenant est enfin arrivée ce mardi matin : Red Bull quitte Renault à la fin de la saison pour s’équiper du moteur Honda.

Après douze années passées aux côtés de Renault, Red Bull Racing va ouvrir une nouvelle page de son histoire en 2019 avec le motoriste japonais Honda, après avoir signé un partenariat de deux ans.

« Ce partenariat avec Honda marque le début d’une nouvelle ère pour Red Bull Group en Formule Un avec les équipes Toro Rosso et Red Bull Racing bénéficiant d’un approvisionnement commun coordonné par Red Bull Technology. » explique Helmut Marko, le conseiller motorsport chez Red Bull.

« Nous avons été extrêmement impressionnés par l’engagement et les progrès de Honda et nous partageons les mêmes ambitions pour concourir pour les championnats. Avec cette approche intégrée entre les entreprises, nous sommes impatients de travailler avec Honda. »

La différence sera grande pour Red Bull à partir de 2019, puisque l’équipe bénéficiera d’un statut de partenaire avec Honda, alors que jusqu’à présent, l’équipe de Milton Keynes n’était qu’un client de Renault.

Lire

News

Officiel : Red Bull quitte Renault et s’équipe du moteur Honda

Publié

le

© Red Bull Content Pool

Honda et Red Bull Group ont signé un accord par lequel Honda conclura un partenariat avec Red Bull Racing pour lui fournir des unités de puissance pour deux ans à compter du début du Championnat du Monde 2019.

En plus de son accord actuel avec Toro Rosso, Honda comptera donc deux équipes partenaires à ses côtés à partir de la saison 2019.

« Ayant établi une bonne relation avec la Scuderia Toro Rosso, nous avons décidé d’étendre notre participation à la Formule 1 à l’autre équipe de la famille Red Bull, Aston Martin Red Bull Racing, à partir de la saison 2019. » peut-on lire dans un communiqué de presse envoyé par Honda ce mardi matin.

« Avoir deux équipes signifie que nous pouvons accéder à deux fois plus de données qu’auparavant. Nous pensons que travailler avec Toro Rosso et Red Bull Racing nous permettra de nous rapprocher de notre objectif de gagner des courses et des championnats, en construisant deux partenariats solides. »

« Les discussions se sont déroulées très rapidement, grâce à l’attitude ouverte et respectueuse de Red Bull envers Honda, qui a abouti à un accord juste et équitable pour toutes les parties. « 

La réaction de Renault

Renault de son côté a publié un communiqué de presse pour réagir à cette annonce : « Deux ans après le retour de Renault en tant qu’équipe d’usine, nous considérons cela comme une évolution naturelle pour Renault et Red Bull Racing, compte tenu de leurs aspirations respectives. »

« Dans un environnement extrêmement exigeant et concurrentiel, nous sommes fiers des résultats extraordinaires obtenus avec Red Bull Racing au cours des 12 dernières saisons, en particulier, les quatre titres pilotes et constructeurs, ainsi que les 57 victoires. »

« Après deux saisons, nous sommes pleinement concentrés sur la forte progression de l’équipe Renault, tout en continuant à favoriser la relation fraîche avec McLaren Racing. »

Lire

Copyright © 2018 F1ONLY.fr Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr est référencé sur ActuF1.com Ce site Internet n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.

9Shares