paddock gilles Villeneuve Montréal

Le circuit Gilles Villeneuve inaugure ses installations ultramodernes

Le circuit Gilles Villeneuve de Montréal a inauguré ce mercredi les nouvelles installations construites en un temps record pour pouvoir accueillir la F1 dignement le mois prochain.

De nombreuses personnalités et partenaires du Grand Prix du Canada ont assisté aujourd’hui à la cérémonie d’inauguration des nouveaux paddocks du circuit Gilles-Villeneuve, après une année de travaux de construction intensifs coordonnés par la Société du parc Jean -Drapeau dans un délai serré.

Le projet majeur a été réalisé grâce à un financement incluant une contribution de 41 millions de dollars de la Ville de Montréal et 18 millions de dollars du gouvernement du Québec.

L’achèvement des paddocks rénovés signifie que l’édition 2019 du Grand Prix du Canada, qui débutera le 7 juin, comportera de nouvelles installations ultramodernes.

« La Ville de Montréal est fière d’avoir contribué à l’amélioration et à la modernisation des nouveaux paddocks du circuit Gilles-Villeneuve. » a déclaré la maire de Montréal, Valérie Plante.

« Cette nouvelle infrastructure, à la fine pointe de la technologie, contribuera à renforcer l’attractivité de Montréal, car il s’agit d’une installation polyvalente qui peut être utilisée à différentes fins. »

« Les Montréalais, et tous les utilisateurs du Parc, pourront profiter d’installations adaptées à leurs besoins, ce qui leur permettra de tirer encore plus de plaisir en assistant à des événements tels que le Grand Prix du Canada de Formule 1. »

Le GP du Canada : Un énorme impact au Québec

« Le Grand Prix est l’événement sportif qui a le plus grand impact touristique au Québec, et même au Canada. Chaque année, le Grand Prix attire un grand nombre de touristes – environ 50% – de l’extérieur du Québec. » a déclaré pour sa part Mme Caroline Proulx, ministre du Tourisme du Québec.

Un bâtiment moderne, lumineux et polyvalent

La nouvelle installation, qui est maintenant construite sur trois étages, a été totalement repensée et développée pour répondre aux besoins de tous: spectateurs de la manifestation, personnel des équipes de F1, médias et commentateurs de course.

Les nouveaux paddocks permettront à toutes les équipes de bénéficier de deux entrées à l’avant du bâtiment pour les voitures, les pilotes et les équipes techniques, ainsi que d’une entrée de service à l’arrière du bâtiment pour accéder à la zone d’accueil.

Construit sans partition permanente, l’espace de garage est un concept modulaire basé sur les besoins spécifiques des équipes respectives.

Le bâtiment bénéficie également d’une configuration entièrement nouvelle dans les sections réservées aux commentateurs sportifs et au personnel du championnat de Formule 1.

La tour de contrôle est maintenant installée horizontalement sur deux étages et est adaptée aux nouvelles technologies, tandis que la salle de presse est désormais intégrée au bâtiment plutôt que d’être installée dans une structure de tente temporaire, comme c’était le cas auparavant.

Les loges d’entreprise, dotées de tribunes permanentes, sont désormais réparties sur deux étages, d’une capacité de 5 000 places assises, contre 1 800 dans les anciennes installations.

Un monte-charge, assez grand pour contenir une voiture de F1, a été installé à l’extrême sud du bâtiment. Cette installation sera également utile lorsque les paddocks sont loués pour des événements professionnels ou privés lors de la course annuelle du Grand Prix de Formule 1. est finie.

Développement durable

La structure du toit de 1 425 m³ est en bois, un matériau durable. Les panneaux solaires photovoltaïques installés à certains endroits sur le toit couvrent une superficie totale de 64 m² et devraient permettre de stocker suffisamment d’énergie solaire en un an pour compenser les coûts énergétiques requis pour l’ensemble du bâtiment lors d’un Grand Prix.

L’ensemble du toit est recouvert d’une couche blanche, qui réfléchit la plupart des rayons du soleil, contribuant ainsi à faire baisser de plusieurs degrés la température intérieure et extérieure du bâtiment. Le bâtiment dispose d’un éclairage LED, à l’intérieur et à l’extérieur: une solution d’économie d’énergie.

Un prix d’excellence

Le nouvel édifice a déjà été reconnu par l’Institut royal d’architecture du Canada en remportant le Prix d’excellence des architectes canadiens en décembre 2018.

Les travaux n’étant pas encore terminés à 100%, il faudra encore attendre quelques semaines avant de voir les bâtiments en vrai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

nikita mazepin mercedes barcelone testing

EP2 : Mazepin le plus rapide

maurizio arrivabene

Arrivabene : « Forza Ragazzi »