ferrari vettel barcelone
TEST T1 BARCELLONA - VENERDì 21/02/20

Le DAS : Ferrari assure y avoir déjà pensé avant Mercedes

Mattia Binotto, a expliqué ce mercredi à Barcelone que Ferrari avait déjà eu l’idée de concevoir un système similaire au DAS de Mercedes.

Lors d’une conférence de presse organisée ce mercredi après-midi à Barcelone, le directeur de la Scuderia Ferrari, Mattia Binotto, a affirmé que son équipe avait déjà envisagé d’utiliser un système similaire au DAS de Mercedes, mais ne sachant pas si ce système serait légal, l’écurie italienne a finalement décidé de ne pas aller plus loin.

« Le système DAS est quelque chose que nous avons envisagé par le passé, mais nous ne l’avions pas dessiné, ni développé. » a confirmé Binotto.

« La raison à cela, c’est la question de la légalité d’un tel système que nous n’avions pas clarifié avec la FIA à l’époque. »

« Mais l’autre raison est que nous pensons que cela n’en vaut pas la peine, tout du moins pour notre voiture et nos concepts. Pour l’instant, nous regardons ce que font les autres, mais je ne suis pas certain que nous allons le développer. »

Rappelons que le système DAS que Mercedes a décidé d’introduire la semaine dernière sur sa monoplace permet au pilote de modifier le pincement et le carrossage des roues avant en roulant.

Le pilote peut ainsi tirer sur sa colonne de direction pour modifier le pincement et le carrossage, alors que l’action s’annule lorsqu’il repousse la colonne de direction vers l’avant.

Jusqu’à présent, la FIA n’a pas jugé ce système illégal, mais rappelons que pendant les essais hivernaux les équipes peuvent tout à fait introduire de telles innovations techniques sans craindre la moindre sanction.

Une fois la saison débutée en revanche, les concurrents de Mercedes pourraient décider de porter une réclamation contre l’utilisation de ce système.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

robert kubica barcelone

Jour 4 : Kubica en leader inattendu ce mercredi

red bull rb16

La RB16 bloquée trois heures au garage pour un problème de suspension