La Ferrari sous surveillance de la FIA au Canada
in

Le départ de Marchionne pourrait avoir un impact considérable sur l’approche de Ferrari en F1

Sergio Marchionne a dû quitter son poste de président de Ferrari la semaine dernière pour des problèmes de santé graves, et a été remplacé par Louis Camilleri chez Ferrari, tandis que John Elkann devrait prendre le contrôle de l’ensemble du groupe FCA (Fiat Chrysler Automobiles).

Le départ de Marchionne pourrait avoir un impact considérable sur l’approche de l’entreprise de Maranello dans ses négociations que Sergio Marchionne avait mené en personne ces derniers mois avec les propriétaires de la Formule 1, les Américains de Liberty Media.

L’Italien s’est rapidement montré comme le plus grand opposant à l’évolution des réglementations en Formule 1 ainsi que du partage des bénéfices entre les équipes, allant même jusqu’à menacer à plusieurs reprises de quitter la F1.

Mais selon Zak Brown, le PDG de McLaren, le successeur de Marchionne pourrait voir les choses différemment, c’est en tout cas ce qu’espère l’Américain.

« Cela va probablement rendre la vie de Chase [Carey, le PDG de la Formule 1] un peu plus facile dans les négociations. » déclare Brown.

« Sergio [Marchionne] a fait un travail incroyable chez FIAT, c’est un personnage très ouvert et qui a défendu très fort Ferrari. »

« J’espère que celui qui arrive (Camilleri) voit la valeur que la Formule 1 donne à Ferrari. L’impact direct pourrait être un engagement plus rapide de Ferrari avec la catégorie. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

F1 - Force India n'exclut pas la signature d'Ocon par Renault

Force India n’exclut pas la signature d’Ocon par Renault

F1 - Nouveau record sur le circuit d'Estoril pour la Honda Civic Type R

Nouveau record sur le circuit d’Estoril pour la Honda Civic Type R