Le logo FSC sur les pneus Pirelli dès la saison 2024 de F1

2 décembre 2023
1
Pirelli F1

À partir de 2024, tous les pneus Pirelli utilisés en Formule 1 lors des événements du championnat du monde seront certifiés FSC (Forest Stewardship Council). C’est la première fois que des pneumatiques d’une compétition automobile sont certifiés FSC, une certification matérialisée par la présence du logo FSC sur le flanc des pneus dès les essais hivernaux qui se disputent à Bahreïn du 21 au 23 février 2024.

Les fabricants de pneus achètent plus de 70 pour cent du caoutchouc naturel mondial, ce qui en fait un élément crucial de la production durable de caoutchouc naturel. Bien que cela fournisse des revenus à des milliers de personnes, l’approvisionnement en caoutchouc non certifié peut avoir des impacts néfastes sur les forêts, les écosystèmes et les communautés, et conduire à la déforestation et aux violations des droits des travailleurs.

La certification FSC est un outil éprouvé pour résoudre ces défis. Grâce à sa certification de gestion forestière (FM), FSC confirme que les plantations des composants forestiers utilisés dans les pneus sont gérées d’une manière qui préserve la diversité biologique et apporte des avantages à la vie des communautés et des travailleurs locaux.

« Nous célébrons cette évolution vers la certification FSC qui crée un précédent puissant pour les pratiques durables dans le sport automobile, démontrant que hautes performances et responsabilité environnementale peuvent coexister de manière transparente. » a déclaré Fabian Farkas, directeur commercial de FSC International.

« Le caoutchouc est véritablement intégré dans l’industrie automobile, et davantage d’entreprises doivent suivre le mouvement vers la durabilité grâce à la certification FSC qui confirme que les forêts sont gérées selon des normes environnementales, sociales et économiques strictes. »

Pour être en mesure d’afficher le logo FSC sur ses pneumatiques, Pirelli doit respecter certains principes fondamentaux comme maintenir ou améliorer le bien-être social et économique des travailleurs, défendre les droits des peuples autochtones, maintenir ou améliorer le bien-être social et économique des communautés locales ou encore maintenir, conserver et/ou restaurer les services écosystémiques et les valeurs environnementales des forêts gérées ; et également éviter, réparer ou atténuer les impacts environnementaux négatifs.

1 Comment

  1. Ces gens comprennent tout au greenwashing mais rien à l’écologie.

    Un écologiste veut la fin du gaspillage mondial et non pas sa poursuite avec quelques améliorations à la marge et ce phantasme de la neutralité carbone en 2030. La F1 ne doit pas réduire sa pollution au prorata des kms mais diminuer sa consommation totale de ressources (feuilles de carbone, métaux, électricité, eau, transports, nourriture jetée dans le paddock…).

    Il faut interdire le rejet direct à l’air libre des poussières de carbone dues aux freins car elles représentent un réel danger sanitaire pour les poumons, et même les yeux : les pilotes se les font nettoyer chaque hiver car des fibres pénètres le casque lorsque la visière est semi-ouverte et peuvent s’incruster à l’arrière du globe oculaire.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.