max verstappen red bull

Le moteur Honda de Verstappen s’est mis en mode sécurité après le passage sur un vibreur

Honda a déclaré que le moteur monté sur la monoplace de Max Verstappen s’était mis en mode sécurité ce samedi pendant les qualifications du Grand Prix d’Italie.

Ce samedi à Monza, Max Verstappen n’a même pas pu signer un seul chrono en raison d’une panne survenue dans son tour de sortie des stands en Q1.

Le pilote Red Bull est donc rentré immédiatement au garage et n’est plus jamais ressorti en piste de l’après-midi, terminant la séance de qualifications du Grand Prix d’Italie à la dernière position.

Après une rapide enquête, Honda a révélé que le pilote Red Bull avait roulé sur un vibreur lors de son tour de sortie des stands et avait fait patiner l’une de ses roues, ce qui a placé le moteur Honda en mode sécurité.

« Max a été incapable de signer un temps en Q1, après avoir trop patiné sur un vibreur, ce qui a entraîné une augmentation du régime moteur. » nous a expliqué Toyoharu Tanabe, directeur technique de Honda.

« Cela a fait passer le moteur en mode sécurité et le système a réduit et coupé la puissance disponible. »

Max Verstappen n’aura donc pas besoin de recevoir un moteur neuf pour dimanche, alors que le pilote Red Bull prendra de toute façon le départ de la course depuis la dernière position en raison de nombreuses pénalités suite au changement de moteur opéré en début de week-end.

La grille de départ du Grand Prix d’Italie

La grille de départ du Grand Prix d’Italie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

max verstappen red bull

Dernier sur la grille de départ à Monza, Max Verstappen espère la pluie

sebastian vettel

Pour Vettel, ce sont Nico Hulkenberg et Carlos Sainz les responsables du chaos en Q3