lewis hamilton

Le nombre de dépassements en F1 a t-il augmenté en 2019 ?

Adrian Newey affirme que ce n’est pas l’aérodynamique des monoplaces qu’il faut remettre en cause pour expliquer le manque de spectacle en F1, mais plutôt les pneumatiques.

L’aérodynamique des monoplaces a beaucoup évolué au cours des dernières années, et en 2019, certaines mesures ont été prises par les dirigeants du sport pour permettre aux pilotes de suivre les autres monoplaces de plus près et de pouvoir les dépasser.

Ces nouvelles règles introduites cette année ont obligé les équipes à fabriquer un aileron avant plus large, un aileron arrière plus large également, alors que les écopes de freins ont été réduites, ainsi que plusieurs autres petits changements.

Mais au final, le constat reste mitigé, puisque les pilotes se plaignent toujours de ne pas pouvoir suivre de près les autres monoplaces, même si la situation s’est légèrement  améliorée par rapport à l’an dernier.

La FIA et la F1 sont donc en train de travailler sur l’élaboration des règles qui seront introduites en catégorie reine du sport automobile en 2021, alors que l’aérodynamique des monoplaces sera une nouvelle fois chamboulée pour offrir plus de spectacle.

Mais pour Adrian Newey, l’un des plus gros problèmes actuellement en Formule 1 ne vient pas forcément de l’aéro des monoplaces, mais plutôt des pneumatiques Pirelli.

« Je tiens quelque chose aujourd’hui pour expliquer le fait qu’il soit si difficile de suivre une autre monoplace : ce sont les pneus. » explique Adrian Newey.

« Les pneus surchauffent très rapidement parce que vous pilotez dans le sillage d’une voiture et que vous glissez davantage. Même un pilote plus rapide ne peut pas rester dans ce sillage. »

Quelles améliorations par rapport à 2018 ?

Après les dix premières courses de la saison 2019, il y a eu au total 310 dépassements entre le Grand Prix d’Australie et celui de Grande-Bretagne, soit 5 de plus qu’en 2018 à pareille époque.

Adrian Newey aurait donc peut-être raison dans son raisonnement, lorsqu’il évoque la problématique des pneumatiques, car une chose est certaine, l’aérodynamique n’est pas la seule responsable.

Comparaison des dépassements entre 2018 et 2019

Course 20182019
Australie511
Bahreïn5260
Chine4834
Azerbaïdjan4951
Espagne1323
Monaco72
Canada1133
France5727
Autriche3043
Angleterre3326

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

kimi raikkonen F1 2019

Kimi Raikkonen teste les jeux vidéo : « C’est plus facile dans la vraie vie! »

hamilton ferrari

Hamilton chez Ferrari : « Ce serait très courageux de sa part » selon Jenson Button