circuit gilles villeneuve canada

Le nouveau paddock de Montréal sera t-il prêt pour le Grand Prix du Canada ?

Alors que le Grand Prix du Canada 2019 se disputera du 7 au 9 juin, les travaux de construction des nouveaux paddocks, qui ont été inaugurés ce mercredi en grande pompe, ne sont pas encore terminés.

A trois semaines à peine du Grand Prix du Canada, les ouvriers sont encore en plein travail sur le circuit Gilles Villeneuve de Montréal pour terminer à temps la construction des nouveaux bâtiments.

L’inauguration officielle a eu lieu ce mercredi à Montréal, mais c’est au milieu des travaux et de la poussière que Chase Carey, le PDG de Liberty Media, a été accueilli par les organisateurs de l’épreuve canadienne.

Selon la porte parole de la société du parc Jean Drapeau, il reste encore des travaux électriques et de plomberie avant de procéder à un grand ménage afin de pouvoir accueillir le grand cirque de la Formule 1 dans trois semaines.

Pas d’inquiétude du côté de l’organisation

Du côté des organisateurs, François Dumontier assure que les travaux seront terminés en temps et en heure pour le Grand Prix du Canada, et assure qu’il n’a jamais été inquiet.

« Je n’ai pas eu d’inquiétude, je passais tous les jours pour regarder la progression des travaux. » a expliqué Dumontier lors de l’inauguration ce mercredi.

« Le froid s’est installé tôt au Québec cette année, la neige est arrivée dès novembre. Ce fut très difficile pour les employés de la construction cet hiver, mais la société du parc Jean Drapeau et l’entrepreneur [groupe Geyser] ont réussi à me rassurer. »

Des travaux de finition après le Grand Prix

François Dumontier reconnaît cependant que des travaux de finition devront être effectués après le Grand Prix du Canada.

« Il n’est pas impossible que l’entrepreneur doive fignoler les derniers détails de la bâtisse après le 9 juin. » souligne t-il.

« Rien qui met en péril l’utilisation des garages, c’est de la finition. Ce que vous pouvez voir semble pire que ce qu’il en est en réalité. »

Chase Carey impressionné

Le grand patron de la Formule 1, Chase Carey, a fait le déplacement depuis les Pays-Bas où il a annoncé la veille le retour d’un Grand Prix pour la saison 2020 sur le tracé de Zandvoort.

En arrivant à Montréal, l’Américain s’est dit impressionné par les nouveaux bâtiments spectaculaires construits sur le circuit Gilles Villeneuve.

« Nous devons continuer de rendre notre produit F1 spécial. » a expliqué Carey. « Ces paddocks remplissent tous nos critères, et beaucoup. »

« En arrivant ici, je ne savais pas à quoi m’attendre, je connaissais seulement les paramètres généraux. Mes attentes ont été dépassées. C’est un ajout majeur à un événement qui est spécial dans notre calendrier. »

Des travaux non conformes sur le toit

Les travaux des nouveaux bâtiments sur le circuit Gilles Villeneuve de Montréal sont dû en partie aux conditions hivernales extrêmes, mais aussi et surtout, à des travaux non conformes sur le toit du bâtiment.

Des inspecteurs de la société du parc Jean Drapeau avaient relevé des irrégularités lors d’un contrôle sur la toiture. Des produits de mauvaise qualité avaient été utilisés et une partie de la toiture devait donc être refaite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

lancement usine Renault viry-châtillon

Renault lance la construction d’une nouvelle usine à Viry-Châtillon

daniel ricciardo renault rs19

Paradoxalement, Renault souhaite la publication des règles 2021 le plus tard possible