Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

News F1

Le nouveau patron de Ferrari déjà en discussions avec Liberty Media

Louis Camilleri, qui succède à Sergio Marchionne à la tête de Ferrari, affirme que les discussions avec Liberty Media progressent.

L’ancien président de Philip Morris, âgé de 63 ans, reprend les dossiers débutés par son prédécesseur Sergio Marchionne, notamment ceux concernant les négociations de la Scuderia avec le détenteur des droits commerciaux de la Formule 1, mais Camilleri n’a pas encore révélé ses propres idées sur la future réglementation du sport.

“Il y a des discussions en cours avec Liberty Media.” déclare Camilleri à la Gazzetta Dello Sport. “Je pense qu’il y a eu des progrès sur le plan technique, mais moins sur le plafond budgétaire et la gouvernance.”

“Je ne suis pas encore certain des nouvelles idées, le but étant de diviser le gâteau comme il est. Nous ne parlons pas de la façon de l’augmenter, et je suis sûr que je vais pouvoir apporter ma contribution.”

Le nouveau patron de Ferrari n’aura pas une tâche facile que de succéder à Sergio Marchionne, d’autant que les actions de Ferrari ont chuté de 10%, après que le nouveau PDG de Ferrari a déclaré que les objectifs financiers fixés par Marchionne pour 2022 étaient très “ambitieux.”

A lire aussi   Ekstrom ému de terminer devant Schumacher à la ROC

En ce qui concerne la Formule 1, les idées de Camilleri concernant le futur du sport et la position de la Scuderia ne sont toujours pas connues, et on ne sait pas si Camilleri se distinguera de Marchionne avec une approche totalement différente.

Une chose est quasiment certaine cependant, Louis Camilleri gardera probablement avec lui Maurizio Arrivabene, qu’il connait depuis ses débuts chez Philip Morris, alors que l’on disait que Marchionne était plus favorable à placer l’actuel directeur technique Mattia Binotto au poste de team principal.

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1. 2015-2023 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.