Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

Grand Prix de Belgique

Le nouveau Raidillon de Spa offrira quelques opportunités aux pilotes de F1

Ce week-end au Grand Prix de Belgique, les pilotes de F1 vont emprunter le nouveau virage d’Eau Rouge à Spa-Francorchamps, un virage mythique qui a demandé une charge de travail importante à la société Dromo, qui souhaitait avant tout conserver le caractère unique du Raidillon tout en le sécurisant.

Cette année, les pilotes vont découvrir un tracé de Spa-Francorchamps rénové, notamment avec l’ajout de bacs à graviers dans plusieurs virages (virages 1,6,7 et 9) ou encore des zones resurfaçées. Le plus gros des travaux s’est cependant concentré sur le virage mythique d’Eau Rouge où il fallait impérativement réduire les risques d’accident à la suite de nombreux crashs au cours des dernières années. Soutenue par l’équipe de Spa-Francorchamps, la FOM, la FIM et la FIA, c’est la société Dromo qui était en charge des travaux et le fondateur Jarno Zafelli revient avec nous sur ce chantier très spécial.

“L’objectif était de moderniser et d’améliorer la sécurité de l’Eau Rouge. Nous nous sommes rencontrés après les inondations (en juillet 2021) qui ont fait beaucoup de dégâts et nous avons déterminé comment restaurer cette zone et améliorer le spectacle en course, en réduisant les bosses, en permettant l’écoulement des précipitations et en le rendant globalement plus sûr tout en garantissant que le virage le plus emblématique du sport automobile conserve son caractère unique.” nous explique Jarno Zaffelli.

“Dans la conception et les développements ultérieurs, nous avons pris en considération les nouvelles réglementations et les nouveaux pneus [les 18 pouces en F1]. Nous avons eu plus de 20 itérations de Eau Rouge, et nous avons passé plusieurs jours avec des pilotes professionnels dans nos simulateurs pour obtenir leurs retours.”

“Nous avons ensuite passé deux jours entiers avec les pilotes au centre de simulation Vi-Grade encadrés par Thierry Boutsen et Emanuele Pirro entre octobre et novembre 2021. Le travail a été peaufiné dans les simulateurs F1 et GT avec Marco Bonanomi. Ce travail nous a beaucoup aidé pour choisir la conception finale qui a ensuite été soumise à la Commission des circuits de la FIA avant les travaux qui ont été réalisés dans les premiers mois de la saison 2022. De plus, nous avons eu une analyse interne du circuit avec un scan LIDAR de la zone, puis une analyse complète pour finaliser tous les détails.”

Autre modification importante apportée au Raidillon cette année ; l’asphalte a été refait avec un mélange unique créé pour l’occasion et appelé “LeNoir” : “La dernière fois que la piste a été resurfaçée, c’était il y a près de 20 ans.” ajoute Zafelli.

“Depuis cette époque, les performances des véhicules de courses et des motos ont énormément augmentées, la technologie disponible pour l’asphalte, les matériaux et l’équipement ont également radicalement changé.”

“Le principal défi a été la pente de 31 mètres à partir du bas de l’Eau Rouge jusqu’au sommet. C’est un défi technique, compliqué par la période de l’année où nous avons du asphalter avec des températures basses.”

Le Raidillon nouvelle génération a déjà été utilisé par des pilotes professionnels cette année, notamment dans le championnat d’Endurance et les premiers retours ont été “positifs” selon Zafelli.

“Pendant la course des 6 heures de Spa en WEC, nous avons eu des retours très positifs de la part des équipes, des ingénieurs, des manufacturiers de pneus et des pilotes. Le fait le plus intéressant pour nous est qu’il n’y a eu aucun accident dans le week-end de course à Eau Rouge.”

Lorsqu’on lui demande comment les Formule 1 modernes réagiront selon lui dans ce nouveau Raidillon, Zafelli estime que les pilotes seront à fond ce week-end dans le mythique virage de Spa : “Ce sera un virage à fond et cela offrira des opportunités. Les voitures sentiront une différence entre l’ancien et le nouvel asphalte.”

“Si l’on regarde les GT lors des 24 heures de Spa, la pôle était 1,7 sec plus rapide que l’année précédente. Mais nous savons que les Formule 1 cette année sont généralement plus lentes qu’en 2021, donc ici il n’y aura pas de gros écart [par rapport à 2021].”

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1. 2015-2023 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.