F1 - Le patron de Force India sort de son silence et se dit "fatigué des poursuites incessantes"
in

Le patron de Force India sort de son silence et se dit « fatigué des poursuites incessantes »

Après deux années de discrétion absolue et après son inculpation pour blanchiment d’argent en octobre 2017, Vijay Mallyah, le propriétaire de l’équipe de Formule 1 Force India, a tenu à sortir de son silence en publiant un communiqué de presse ce mardi.

L’homme d’affaires indien a tenu à apporter sa vérité sur certaines informations qui ont été relayées par la presse au cours des deux dernières années, et qui selon lui, lui portent préjudice.

« Après une longue période de silence, j’ai senti que le moment était venu pour moi de donner ma position en réponse à la controverse qui m’entoure. »

« J’ai été accusé par les politiques et les médias d’avoir détourné et de m’être enfui avec plus d’un milliard d’euros, prêtés à KingFisher Airlines, plusieurs des banques prêteuses m’ont étiqueté comme étant en faillite. »

« Le bureau central des enquêtes et le bureau des applications, m’accusent avec d’intenables et fausses allégations, à la demande du gouvernement et des banques préteuses. »

« Le bureau des applications a également placé des actifs m’appartenant, des compagnies de mon groupe ou appartenant à ma famille, sous l’égide de l’acte de prévention du blanchiment d’argent, pour un montant équivalent à plus d’un milliard et demie d’euros. »

« En résumé, je suis devenu la tête d’affiche du défaut bancaire et le paratonnerre de la colère publique. Je suis fatigué de cette poursuite incessante par le gouvernement et ses agences criminelles. »

« Tous mes efforts sont ignorés ou mal compris, le recouvrement des prêts est une affaire civile, qui a été criminalisée dans mon cas. »

F1 - Pirelli dévoile les choix des pilotes pour Silverstone

Pirelli dévoile les choix des pilotes pour Silverstone

F1 - Officiel : Susie Wolff devient team principal de Venturi

Officiel : Susie Wolff devient team principal de Venturi