Le président de la FIA conseille à Andretti de racheter une équipe de la grille

28 mai 2024
1
Mohammed Ben Sulayem FIA
Le président de la FIA (à droite) en discussion avec Christian Horner

Le président de la FIA, Mohammed Ben Sulayem, a conseillé à Andretti Cadillac de racheter une écurie de Formule 1 actuellement présente en F1 au lieu de continuer à faire pression pour devenir une 11e équipe en catégorie reine.

En début d’année, la Formule 1 a déclaré qu’elle n’était pas disposée à donner à Andretti une place sur la grille à partir de 2025, la FOM ayant indiqué dans son compte rendu que l’arrivée d’Andretti aurait constitué selon elle un défi trop important pour développer une monoplace à temps, tout en sachant qu’une nouvelle règlementation introduite une année plus tard [en 2026] aurait obligé Andretti à développer une autre monoplace issue des nouvelles règles. 

L’engagement d’Andretti avait pourtant été approuvé par la FIA à la fin de l’année dernière, mais les détenteurs des droits commerciaux de la F1 ont estimé que le projet présenté par Andretti manque de crédibilité et a donc rejeté sa candidature.

Malgré ce refus, Andretti a poursuivi ses efforts pour mettre en place une équipe digne de ce nom et a même inauguré récemment de nouvelles installations au Royaume-Uni à Silverstone.

Mais le président de la FIA – qui a pourtant appelé l’année dernière à avoir plus d’équipes en F1 et moins de courses – a déclaré qu’il restait favorable à l’arrivée d’une onzième écurie, mais que la qualité était selon lui plus importante que la quantité.

« Je n’ai aucun doute que la FOM (Formula One Management) et Liberty Media (détenteurs des droits commerciaux) aimeraient voir d’autres équipes tant qu’elles sont des constructeurs. » a déclaré Ben Sulayem à l’agence Reuters.

« Mais je leur conseillerais [à Andretti] d’acheter une autre équipe, de ne pas venir en tant que onzième équipe. Je pense que certaines équipes [de la grille] ont besoin d’être rafraichies. »

« Qu’est-ce qui est mieux ? Avoir onze équipes ou dix et toutes fortes ? Je pense que nous devrions avoir plus d’équipes, mais pas n’importe quelle équipe. Les bonnes équipes. Ce n’est pas une question de nombre, c’est une question de qualité. »

« Sans citer de noms, il y a des équipes qui ont du mal…qui ont du mal avec leurs performances, avec leur management. » a ajouté le président de la FIA.

« Il s’agit d’avoir la bonne équipe, de ne pas perdre une chance ou une opportunité lorsque quelqu’un comme GM (General Motors) avec une unité de puissance arrive en Formule 1. »

« Imaginez l’impact. Nous avons trois courses aux Etats-Unis. Nous avons une base de fans tellement énorme. Mais nous n’avons pas de véritable équipe (américaine). Je suis tellement heureux d’avoir Ford parmi nous [avec Red Bull à partir de 2026], mais imaginez avoir GM et des pilotes américains. »

Ces derniers mois, plusieurs équipes actuellement présentes sur la grille de la Formule 1 ont été au centre des rumeurs concernant une potentielle vente. Parmi celles-ci, on retrouve Haas, Visa Cash App RB ou encore…Alpine, mais aucune n’est officiellement à vendre.

1 Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.