Le Royaume-Uni autorise l’extradition de Vijay Mallya vers l’Inde

Le ministère de l’intérieur britannique a validé l’extradition de Vijay Mallya, l’ancien propriétaire de l’équipe de F1 Force India, qui est poursuivi depuis quelques années pour malversation financière.

Après avoir fui l’Inde en 2016, Mallya a trouvé refuge au Royaume-uni, mais ses déplacements étaient alors extrêmement limités jusqu’à présent, puisque l’homme d’affaires ne pouvait pas sortir d’Angleterre sans risquer de se faire arrêter.

Désormais, le ministère de l’intérieur britannique a autorisé les autorités à extrader Vijay Mallya vers l’Inde, mais ce dernier bénéficie d’un délai de 14 jours pour faire appel de la décision, et c’est ce qu’il compte faire.

« Après la décision rendue le 10 décembre par la Magistrat’s Court de Westminster, j’ai affirmé mon intention de faire appel. » a écrit Vijay Mallya sur son compte Twitter.

« Je ne pouvais pas initier ce processus avant une décision du secrétaire d’état au ministère de l’intérieur, je vais initier ce processus maintenant. »

Mallya, qui est désormais âgé de 63 ans, est accusé en Inde de complot pour fraude, de fausse déclaration et de blanchiment de capitaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

Max Verstappen dévoile son nouveau casque

Les pneus dispos pour les essais hivernaux