Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

Grand Prix des Etats-Unis

Leclerc explique son détour par New York avant d’arriver à Austin

A la suite d’un retard pris à l’aéroport de Nice en France, le pilote Ferrari Charles Leclerc s’est retrouvé sur un vol à destination de New York

Avant d’arriver à Austin, Charles Leclerc a fait un bref passage par New York cette semaine, notamment parce qu’un employé de l’aéroport de Nice en France lui a fait perdre un temps précieux, ce qui ne lui a pas permis de prendre son vol pour Austin.

Pour se rendre aux États-Unis, les voyageurs sont tenus de détenir un document intitulé “exception d’intérêt national” (NIE) en raison des restrictions de voyage en vigueur, qui devraient être levées pour les voyageurs entièrement vaccinés le 8 novembre.

Avant d’arriver à Austin, un certain nombre de pilotes de la grille ont pris le temps de visiter d’autres villes des États-Unis, Leclerc et son entraîneur Andrea Ferrari se sont rendus à New York et à Milwaukee. Andrea Ferrari a posté sur Instagram que lui et Leclerc avaient pris le “mauvais avion” avant d’atterrir à New York et que “ça aurait pu être pire!”, incitant les fans sur Twitter à plaisanter sur la confusion.

Interrogé sur le sujet ce jeudi après-midi à Austin, Leclerc est revenu en détail sur cette histoire : “C’était très cool, mais ce n’était pas prévu.” a explique Charles Leclerc ce jeudi en conférence de presse à Austin.

Mon NIE n’avait pas été accepté à l’aéroport, donc je n’ai pas pu prendre le vol d’origine, alors nous avons changé de vol et sommes allés à New York à la dernière minute. J’ai réussi à passer une journée à New York – c’était ma première fois, ce qui était incroyable, quelle ville ! J’ai vraiment, vraiment apprécié ça.”

Et puis je suis allé à Milwaukee pour le premier match NBA de la saison, ce qui était fou avec la cérémonie des anneaux aussi. C’était juste une expérience incroyable, et me voici à Austin, prêt à monter dans la voiture demain.”

Leclerc a expliqué qu’il avait les bons documents, mais qu’un responsable de l’aéroport ne savait pas quelle était son exemption, ce qui lui a fait manquer le vol d’origine.

C’était juste un gars à l’aéroport de Nice qui, pour une raison quelconque, ne savait pas vraiment ce qu’était un NIE, et je suis resté coincé là-bas.” a ajouté Leclerc.

Il ne s’est rendu compte qu’une minute avant la fermeture du vol que le NIE était OK, mais je n’avais pas mon formulaire de localisation de passagers, j’ai donc dû rester à Nice. Mais de toute façon, ce n’est pas grave. Avec les mêmes papiers, je pouvais prendre un avion pour New York, ce qui m’a permis de visiter cette ville pour la première fois.”

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1. 2015-2023 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.