charles leclerc ferrari f1
©Davide Pastanella

Leclerc : « Nous devons garder la tête haute et continuer à travailler »

Le pilote Ferrari Charles Leclerc pense que son équipe aura tiré les leçons de son erreur stratégique commise lors des qualifications du Grand Prix de Monaco.

A Monaco, Charles Leclerc a été éliminé dès la Q1, après que son équipe ait décidé de ne pas le faire sortir en piste, alors que la plupart des pilotes étaient en train d’améliorer leur chrono.

Une grossière erreur de la part de Ferrari, qui a rapidement admis sa faute et a présenté ses excuses au pilote monégasque.

Leclerc a déclaré que l’erreur commise à Monaco était une « énorme déception », mais est catégorique quant au fait que son équipe tirera les leçons de cet incident.

« Je pense qu’en tant qu’équipe nous devons apprendre de cela, parce que se faire sortir en Q1 a été une énorme déception. » a déclaré Charles Leclerc.

La course du Monégasque n’aura de toute façon pas duré bien longtemps le dimanche, puisque le Monégasque a endommagé sa monoplace lors de sa remontée depuis la quinzième position.

Garder la tête haute

Après avoir effectué une superbe manœuvre de dépassement à la Rascasse, le pilote Ferrari a voulu refaire la même quelques minutes plus tard sur la Renault de Nico Hulkenberg, mais sa roue arrière droite a touché le rail.

A partir de là, Charles Leclerc a dû effectuer un tour complet de circuit avec un pneu complétement désintégré et une grande partie de sa monoplace endommagée, ce qui l’a obligé à abandonner.

« Malheureusement, ce n’était pas le début de saison que nous souhaitions. Nous avons eu un peu de déception depuis le début de la saison. »

« Mais nous devons garder la tête haute et continuer à travailler aussi dur que possible et les résultats finiront par arriver. » a jouté Charles Leclerc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

gp france f1 tribune romain grosjean

Pas de tribune Romain Grosjean au Grand Prix de France 2019

paddock gilles Villeneuve Montréal

La capacité des garages a doublé grâce aux travaux effectués à Montréal