Leclerc s’impose seul face aux deux Mercedes à Monza

Charles Leclerc a remporté le Grand Prix d’Italie 2019 au volant de sa Ferrari, le Monégasque signe sa seconde victoire en carrière.

Le pilote Ferrari devance sur la ligne d’arrivée la Mercedes de Valtteri Bottas et celle de Lewis Hamilton.

Daniel Ricciardo, Nico Hulkenberg, Alex Albon, Sergio Perez, Max Verstappen, Antonio Giovinazzi et Lando Norris complètent le top dix à l’arrivée du Grand Prix d’Italie.

Sous la pression directe des deux Mercedes durant toute la course, Charles Leclerc a réussi à transformer l’essai ce dimanche à Monza en décrochant la victoire, la seconde de sa carrière et la seconde pour Ferrari cette saison.

Le coéquipier de Charles Leclerc, Sebastian Vettel, a quant à lui été complétement absent de cette course. Le quadruple champion du monde s’est sabordé tout seul en début de Grand Prix en partant en tête à queue.

Notons la belle performance des deux pilotes Renault qui terminent respectivement aux quatrièmeet cinquième positions sur la ligne d’arrivée.

Résumé du Grand Prix d’Italie 2019

Contact entre Alex Albon et Carlos Sainz

Le pilote Red Bull a tenté un dépassement sur la McLaren de Carlos Sainz en début de course, mais le pilote espagnol ne s’est pas laissé faire et a défendu sa position, obligeant Alex Albon à partir dans le bac à graviers.

Les deux pilotes sont restés en course, mais Alex Albon s’est retrouvé en dehors du top dix suite à ce contact.

Image

Vettel part à la faute tout seul

Sebastian Vettel s’est retrouvé en tête à queue dans la chicane Ascari au sixième tour de course, le pilote allemand ayant perdu la contrôle de sa monoplace en touchant le vibreur à l’entrée de la chicane.

En voulant revenir en piste, le quadruple champion du monde a percuté la Racing Point de Lance Stroll, qui est parti lui aussi en tête à queue. En voulant revenir en piste, le pilote canadien a lui aussi coupé la route à Pierre Gasly, qui arrivait à pleine vitesse.

Le pilote Toro Rosso a dû éviter le choc en se jetant dans le bac à graviers, mais fort heureusement, Gasly a réussi à repartir sans dommage sur sa monoplace.

Sebastian Vettel a écopé d’une pénalité de dix secondes pour cette manœuvre, et qu’il aura purgé quelques tours plus tard. Lance Stroll a écopé d’un Drive Through pour sa part.

Sebastian Vettel terminera ce Grand Prix d’Italie avec plus d’un tour de retard sur les leaders de la course.

Image

Kimi Raikkonen écope d’une pénalité

Le pilote Alfa Romeo, qui partait depuis la voie des stands, a reçu un stop and go de 10 secondes pour avoir pris le départ de la course avec des pneumatiques différents que ceux qu’il devait normalement avoir sur sa monoplace.

Image

Drapeau noir et blanc pour Charles Leclerc

Le pilote Ferrari a reçu un avertissement de la FIA après avoir tassé la Mercedes de Lewis Hamilton au freinage, alors que le Britannique tenté un dépassement sur Leclerc.

Image

Carlos Sainz abandonne

Le pilote McLaren, qui se battait dans le top dix, a dû abandonner après un arrêt qui a mal tourné pour lui. L’une des roues ne s’est pas fixée correctement à l’avant de la monoplace, ce qui a obligé l’Espagnol à abandonner à la sortie de la voie des stands.

Image

Daniil Kvyat abandonne sur panne mécanique

Le pilote Toro Rosso Daniil Kvyat a dû abandonner au Grand Prix d’Italie. Le Russe venait d’effectuer un arrêt au stand, mais quelques mètres plus tard, Kvyat a été obligé de ranger sa monoplace sur le bas-côté sur problème mécanique.

Image

Hamilton/Vettel Acte II

Toujours sous la pression de Lewis Hamilton, Charles Leclerc a loupé son freinage au premier virage, obligeant le pilote Ferrari à couper le virage. Il est ressorti devant Lewis Hamilton, mais le Britannique lui a une nouvelle fois mis la pression, obligeant Leclerc à se défendre de façon musclée en zigzaguant.

Image

Les pneus de Lewis Hamilton rendent l’âme

Les pneus Médiums montés sur la Mercedes de Lewis Hamilton n’ont pas résisté longtemps au rythme que le Britannique a dû leur imposer en chassant Charles Leclerc.

Le quintuple champion du monde a eu de plus en plus de mal à garder le rythme et, comme Leclerc quelques tours plus tôt, Lewis Hamilton a loupé son freinage au premier virage. Ce loupé a permis à Valtteri Bottas de passer pour prendre le relais de son coéquipier derrière la Ferrari de Charles Leclerc.

Image

Tableau des temps

Image

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

charles leclerc ferrari

Leclerc élu pilote du jour à Monza

romain grosjean haas

Percuté dès le départ, Romain Grosjean a vécu un calvaire à Monza