L’équipe Renault explique pourquoi elle a choisi les pneus durs à Silverstone

L’équipe Renault affirme que c’est le « choc » des pneus cloqués en Autriche la semaine dernière qui a conduit le constructeur français à opter pour une stratégie inhabituelle au Grand Prix de Grande-Bretagne.

Nico Hulkenberg et son coéquipier Carlos Sainz ont été les seuls pilotes à prendre le départ avec des pneus Médiums au Grand Prix de Grande-Bretagne, avant de passer avec les gommes les plus dures proposées par Pirelli ce week-end et qu’aucun autre pilote n’a voulu monter sur sa monoplace en course.

Renault explique cette décision à la suite des événements au Red Bull Ring où les pneus de Carlos Sainz ont subi plus de cloques que n’importe quelle autre monoplace en Autriche.

« C’est une stratégie qui nous a été imposée en raison des caractéristiques actuelles de la voiture. » déclare Cyril Abiteboul, le directeur général de Renault Sport Racing à Autosport.

« Nous sommes toujours sous le choc de l’Autriche où notre stratégie a été détruite après l’apparition de cloques sur les pneus montés sur la voiture de Carlos. »

« A partir de cette situation et en réfléchissant quelques jours, nous avons opté pour un composé Médium et Dur. Nous étions les seuls à opter le composé dur que nous avons testé vendredi après-midi, et nous pouvions voir que nous avions un rythme décent sur ce composé par rapport aux autres équipes, alors nous avons décidé de l’utiliser. »

« Nous savons que nous avons une voiture qui dégrade les pneus beaucoup plus que les autres équipes, c’est un fait, nous le savons. Nos concurrents le savent aussi, alors cela ne sert à rien de se cacher. »

« Nous devons nous concentrer sur cela en travaillant sur les appuis aérodynamiques, ainsi que sur la conduite et la maniabilité de la voiture, particulièrement sur une piste comme Silverstone, qui est très bosselée et avec beaucoup de virages rapides. »

« La voiture saute, donc les pneus absorbent beaucoup d’énergie et ils se dégradent. Nous connaissons le problème, nous avons une solution mais cela prendra un peu de temps. »

Nico Rosberg : « Kimi Raikkonen a juste fait une erreur »

Horner explique que ses pilotes ont souffert de la vitesse folle de Ferrari